Actu

General Motors renonce à entrer au capital de Nikola

Les ennuis se poursuivent pour Nikola. General Motors vient d’annoncer qu’il renonce à entrer dans le capital de la société de camions électriques comme l’avait fait Iveco. Un simple protocole d’accord non contraignant a été signé entre Nikola et GM.

Soupçonné de fraudes, Nikola doit faire face aussi aux déboires de son fondateur accusé d’agression sexuelle. Le géant General Motors a réfléchi et revoit les termes du partenariat annoncé en grande pompe en septembre.

Le groupe américain envisageait de prendre une participation de 11 % au sein de Nikola. Il devait l’accompagner dans la production du Badger, son futur pick-up à hydrogène. Au final, selon le simple contrat commercial signé lundi, GM fournira à Nikola son système à piles à combustible Hydrotec dédié aux poids-lourds. Rien n’a été encore décidé quant à l’utilisation de la batterie Ultium de General Motors.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.