Actu Coronavirus

Goodyear suspend temporairement sa production européenne

63 000 salariés dans le monde

En réponse à la propagation rapide de la pandémie de COVID-19, « pour protéger ses employés et répondre à la baisse soudaine de la demande du marché », Goodyear Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA), a l’intention de fermer temporairement et progressivement ses usines européennes de pneumatiques et de rechapage de pneumatiques dont celles poids lourds, à partir de la fin de cette semaine, et au moins jusqu’au 3 avril prochain et jusqu’à nouvel ordre.

Cela comprend les usines du manufacturier en France, Allemagne, Luxembourg, aux Pays- Bas et en Slovénie. Cela inclut également l’usine Dębica en Pologne.

Pour continuer à servir ses clients, les entrepôts resteront opérationnels avec des horaires réduits et avec des mesures fortes de distanciation sociale pour protéger la santé et le bien-être de ses collaborateurs et de ses partenaires, qui restent les principales considérations de Goodyear.

« Ces mesures temporaires seront mises en place avec le plein accord des partenaires sociaux et de manière à permettre une reprise rapide de la production quand la santé publique et les conditions de marché se seront améliorées » fait savoir Goodyear.

Dans le monde, Goodyear a également déployé des mesures de travail adaptées et de distanciation sociale dans ses établissements pour aider à ralentir la pandémie. Goodyear continue d’évaluer ses activités de production en Amérique du Nord et dans le monde. La société surveille et gère ses niveaux de stocks et d’approvisionnement de matières premières.

Goodyear est l’un des principaux manufacturiers de pneumatiques au monde. La société, dont le siège mondial est à Akron, aux Etats-Unis, fabrique des pneumatiques dans 47 usines réparties dans 21 pays. Présent dans presque tous les pays du monde, le groupe emploie plus de 63 000 personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *