Actu

Grève chez FedEx France

FedEx

L’intersyndicale regroupant la CFDT, CFE-CGC, CAT, SNSG, et FO, appelle les salariés de FedEX France à la grève aujourd’hui pour protester contre le résultat de la négociation annuelle obligatoire sur les salaires qu’elle qualifie de «mépris» par «un traitement inégal» entre les deux entités : Fedex express FR et FRT.

La direction propose aux 6 044 salariés de Fedex express FR une hausse générale des salaires de 2% contre 3% pour les 3 000 salariés de FRT, qui bénéficient également d’une prime de congés de 450 euros.

«Il est temps de mettre fin à cette mascarade, de faire comprendre que nous ne sommes pas de simples matricules qui travaillent juste pour leur gloire», estiment les syndicats. Ils dénoncent «un simulacre de négociations (salariales), ignorant leurs propositions et leurs interrogations», selon Stéphanie Devilette à la tête du CAT (Confédération autonome du travail, 3e). « D’autant plus, ajoute-t-elle, que cela intervient dans un contexte où le groupe, sponsor de l’Euro de football, a réalisé un chiffre d’affaires de 1,146 milliard d’euros en 2020, et prévoit de supprimer 270 postes en France dans le cadre d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE)».

Le groupe de logistique a annoncé la suppression de 5 500 à 6 300 emplois en Europe pour éviter les doublons à la suite du rachat en 2016 du groupe néerlandais TNT. Lors du rachat de TNT, FedEx souhaitait étendre sa filiale FedEx Express de l’autre côté de l’Atlantique, «en connectant le plus grand réseau de transport express aérien au monde avec un réseau routier européen sans équivalent et une offre de services mondiale». Il prévoit de fusionner les réseaux aériens de FedEx Express et TNT, de faire de Roissy son principal centre d’activité et de l’aéroport de Liège (Belgique) un centre secondaire.

Source : agences

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.