Actu

Grève transporteurs portugais : les négociations dans l’impasse

Les transporteurs portugais se réservent le droit de relancer un mouvement à partir du 15 juin prochain. C’est la date butoire que l’ANTP, l’organisation patronale de TPE PME du transport routier, membre de l’UETR, a imposé au gouvernement. Elle accorde ce délai aux politiques pour qu’ils mettent en pratique ses exigences inscrites dans un recueil remis hier lors d’une réunion.

Le 26 mai dernier, Marcio Lopes, président de l’ANTP, avait déjà transmis au ministre des transports portugais Matos Fernandes, un recueil d’exigences professionnelles pour lutter contre les dérèglements du secteur (services de l’administration incompétents, conditions commerciales non encadrées, délais de paiement à perte de vue, …). Le lendemain, une délégation de l’ANTP avait été reçue par le gouvernement. « Les échanges ont été vifs et depuis la tension entre les transporteurs et le gouvernement portugais est extrême » selon l’ANTP.

La réponse du gouvernement n’a pas tardée. Le 30 mai, il a remis à l’association un protocole de négociation, qui n’offre en réalité aucune aide immédiate ou à court terme pour le secteur. Et ce mardi 5 juin lors d’une nouvelle réunion avec le gouvernement, l’ANTP a délivré son recueil de prescriptions révisé en posant l’ultimatum suivant au gouvernement portugais : « Un délai courant jusqu’au 15 juin pour que le gouvernement mette en pratique 90% des exigences de l’ANTP au 1er juillet. »

Durant cette courte période, un groupe de travail réunissant l’ANTP et des membres du cabinet du ministre des transports va se réunir du 12 au 15 juin. « Les transporteurs routiers portugais et l’ANTP ne souhaitent pas paralyser l’économie portugaise, mais ils se réservent le droit d’entreprendre dès le 15 juin des mouvements de blocage plus importants, si le gouvernement ne répond pas à leurs demandes » tient à préciser l’association.

L’Unostra qui rassemble les TPEs françaises soutient l’action de l’ANTP. Parallèlement à la grève des transporteurs, un mouvement dans les transports ferroviaires a été lancé hier au Portugal. 90% des trains de fret et de passagers n’ont pas circulé.

(avec l’Unostra)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.