Camions

Hino testera en réel son camion hydrogène en 2022

Toyota et sa filiale de poids lourds Hino annoncent qu’ils testeront en conditions réelles leur camion hydrogène dès mi-2022 en s’associant avec le brasseur Asahi et 3 sociétés logistiques.

Les constructeurs avaient annoncé en mars dernier leur intention de développer un camion de 25 tonnes roulant à l’hydrogène pour le marché japonais, avec une autonomie d’environ 600 kilomètres. Ils ont annoncé il y a tout juste une semaine qu’ils allaient développer un poids lourd électrique fonctionnant à l’hydrogène pour le marché nord-américain. Le premier prototype sera dévoilé au premier semestre 2021.

Comptant parmi les pionniers mondiaux des voitures à pile à combustible avec son modèle Mirai, Toyota est par ailleurs aussi impliqué dans un projet pilote de camions à hydrogène pour le port de Los Angeles depuis 2017.

D’autres géants de l’automobile s’intéressent au véhicule lourd. L’américain General Motors a prévu de prendre 11% du capital de son compatriote Nikola, fabricant de camions électriques et à hydrogène. L’allemand Daimler et le suédois Volvo se sont aussi associés en avril pour fabriquer des moteurs à hydrogène pour poids lourds, tandis que le sud-coréen Hyundai a annoncé des projets sur ce segment.

(avec agences)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *