Actu

Ikea mêlé à une affaire de maltraitances de routiers lituaniens

Ikea est pointé du doigt pour avoir eu recours à une société de transport lituanienne qui employait dans de très mauvaises conditions des conducteurs routiers.

C’est l’Inspection des affaires sociales et de l’emploi (SZW) et l’Inspection des transports et de la sécurité du travail (ILT) des Pays-Bas qui ont décidé d’ouvrir une enquête après avoir découvert lors d’un contrôle effectué à Geleen, non loin de la frontière belge, 8 conducteurs routiers qui vivaient dans des conditions précaires dans leurs camions depuis près de deux mois.

Les conducteurs auraient fui la Belgique de peur d’être contrôlés. Les premiers éléments de l’enquête ont indiqué que les conducteurs effectuaient leurs besoins sur un parking et qu’ils devaient prévoir leur propre eau pour se laver. Ils recevaient 65 euros par jour en guise de frais. La même enquête ne confirme pas que les conducteurs travaillaient pour Ikea mais évoque un « géant de l’ameublement ».

Enfin, la SZW tente de savoir si les réglementations sur les salaires minimum et sur les indemnités de congés ont été respectées. Ikea n’a pas souhaité faire de commentaires pour l’instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *