Actu

Immatriculations PL Europe : l’hécatombe en ce début d’année, -21%

Les ventes de bus et cars s’en sortent bien

Les constructeurs ont-ils raison d’être prudents pour 2020. En tout cas, l’année ne commence pas sous les meilleurs auspices. Selon l’ACEA, les immatriculations de poids lourds ont littéralement chuté enregistrant une baisse record de 21,7% sur janvier. La France limite la casse (-14,2%). La baisse est tout aussi brutale pour les utilitaires : -19,2%. En revanche, les ventes d’autobus et d’autocars ont bondi, +27,3% en France.

En janvier, les immatriculations de véhicules industriels, tout segment, ont diminué de 11,5% dans l’Union européenne. À l’exception des bus, la demande a baissé dans tous les segments. Le ralentissement des ventes d’utilitaires – représentant plus de 80% de la demande de véhicules industriels de l’UE – a eu un impact majeur sur la performance globale. Les quatre principaux marchés de l’UE ont enregistré des baisses en janvier, l’Espagne enregistrant la plus forte baisse (-19,3%), suivie par la France (-9,1%), l’Allemagne (-7,6%) et l’Italie (-2,9%). 32 300 véhicules industriels ont été immatriculés en France en janvier.

Chute pour les immatriculations Poids lourds

Les résultats dans le segment des poids lourds ont poursuivi leur tendance à la baisse qui s’est confirmée depuis août. En conséquence, la demande de camions neufs a fortement chuté de 21,7% au premier mois de l’année. Les quatre principaux marchés de l’UE ont enregistré une croissance négative en janvier, la plupart ayant subi des pertes à deux chiffres, comme l’Allemagne (-26,0%), l’Espagne (-15,9%) et la France (-14,2%). 3 539 poids lourds ont été immatriculés en janvier en France.

Baisse sensible aussi pour les utilitaires

En janvier, les immatriculations d’utilitaires neufs dans l’UE ont diminué de 19,2%, ce qui en fait le septième mois consécutif de baisse de la demande. Les principaux marchés de l’UE ont tous suivi cette tendance négative, l’Allemagne (-20,5%), l’Espagne (-14,9%), la France (-12,4%) et l’Italie (-9,3%) affichant des baisses au premier mois de 2020.

Ventes record en France

Les immatriculations d’autobus et d’autocars de janvier dans l’Union européenne étaient 4,9% plus élevées qu’au même mois l’an dernier. Cependant, les quatre grands marchés ont affiché des résultats divers. La France et l’Italie ont enregistré de solides gains au premier mois de l’année (respectivement + 27,3% et + 17,0%), tandis que la demande a baissé en Espagne (-3,4%) et est restée quasiment inchangée en Allemagne (+ 0,5%).

Sources : ACEA

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.