Économie

Immatriculations record pour Scania France

Lors d’une conférence de presse ce matin à Paris, Scania France a présenté ses résultats 2017. Le constructeur a enregistré une progression de 5,7 % affichant une part de marché poids lourds + 15 t. de 12,5 % avec 5 519 immatriculations, un volume historique pour Scania France. Une tendance qui se confirme début 2018 avec une part de marché à fin février qui atteint 14,7 %.

Pour Koen Knoops, président Scania France : « Les délais de livraison se rallongent car les fournitures de pièces ont du mal à suivre la demande. En commande, nous sentons bien que l’économie est forte et l’industrie a du mal à suivre cette cadence. »

Sur les 5 519 immatriculations, 3 478 tracteurs ont été vendus (12,6 % de pdm) contre 3 528 en 2016 (13,1 % de pdm) et 2 041 porteurs (12,3 % de pdm) contre 1 694 en 2015 (11,6 % de pdm). Dans un marché poids lourds en hausse de 6,7 % en 2017 (44 238 unités), Scania a maintenu son niveau d’immatriculations avec une part de marché de 12,5 % et surtout un record en termes de volume (5 519 camions immatriculés contre 5 222 en 2017).

Koen Knoops, président Scania France 

« Une performance remarquable qui s’inscrit dans le cadre d’un renouvellement de la gamme de véhicules qui s’est poursuivie en 2017. Désormais, Scania couvre l’ensemble des applications avec sa nouvelle plateforme de véhicules nouvelle génération : long-courrier, construction, distribution et véhicules spéciaux » rappelle Scania France.

« Le niveau enregistré pour les porteurs n’a jamais été atteint auparavant. Il illustre la politique déployée, depuis plusieurs années maintenant par Scania France avec des actions très ciblées, des formations spécifiques des forces de vente…. et une nouvelle gamme de véhicules qui répond précisément aux besoins des clients » a précisé le constructeur.

Depuis sa création en 1992, l’usine d’Angers se porte bien. « En 3 ans, la cadence a doublé de 43 à 85 camions jour entre 2015 et 2018. Elle emploie aujourd’hui 1 000 personnes. En 2017, 13 471 véhicules y ont été produits. » a déclaré Koen Knoops.

À fin février 2018, Scania enregistre une progression de 17,4 % (sur un marché en progression de 13,8 %) avec 1 099 immatriculations (contre 936 à la même époque en 2017). Ceci représente une part de marché de à fin février de 14,7 % et situe Scania en deuxième position.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.