Actu

Immatriculations TRV : un mois d’avril annonciateur de printemps ?

Avec un mois d’avril 2024 affichant un +28% par rapport au même mois 2023, faut-il voir un motif d’espoir dans un marché France toujours en retrait sur les 4 premiers mois ?

Si le marché France de l’autocar et de l’autobus neuf démarre paresseusement (-0.9% avec 1693 unités entre janvier et avril 2024), le mois d’avril restera comme excellent avec un +28% par rapport au même mois 2023.

Les « superpuissances » comme Iveco Bus et Mercedes-Benz sont celles qui ont le plus souffert en ce début d’année (-23.8% pour Mercedes-Benz et -11.7% pour Iveco Bus). MAN Trucks & Bus fait partie de ce groupe mal orienté avec -20.8%.

Paradoxe, les marques « spécialistes » (Heuliez Bus et Setra) se portent insolemment bien, mais sur des volumes réduits : 107 unités d’autobus pour Heuliez Bus et 29 autocars Setra. Setra surpasse aisément son rival historique, Neoplan qui enregistre sur les 4 mois 2024 13 unités. Un chiffre en hausse malgré tout par rapport à 2023. FCC Importateur Isuzu Anadolu, le début d’année est toujours aussi morose avec 31 unités, soit un recul de -45.6% par rapport aux 4 mois 2023.

La situation de VDL Bus & Coach demeure toujours aussi préoccupante (5 immatriculations -70.6% par rapport au 4 mois 2023). Espérons pour le groupe Néerlandais (officiellement sur les rangs pour reprendre les actifs de Van Hool en autocars et autobus) que la rentrée d’automne soit porteuse de bonnes nouvelles à l’occasion d’Autocar Expo 2024. Incroyable paradoxe pour Van Hool qui a enregistré 34 unités neuves, soit un rebond de +209.1% par rapport au premier quadrimestre 2023. Les deux firmes Turques Otokar Europe et Temsa sont toujours bord à bord (68 immatriculations neuves pour l’un, 61 pour l’autre).

On note dans le camp français, le retour de Bluebus avec des livraisons conjointes de 6 mètres et de 12 mètres. La douloureuse période du litige avec la RATP est en passe d’appartenir au passé, au moins pour ce qui concerne les immatriculations (+833.3% sur les 4 mois 2024).

Côté carrossiers-constructeurs ibériques, Irizar domine largement ses voisins (65 unités, +160% avec un résultat remarquablement équilibré entre autobus à batteries, autocars de ligne et autocars de tourisme). Beulas (6 unités sur les 4 premiers mois 2024) fait nettement mieux que Sunsundegui (1 unité), ce dernier bénéficiant pourtant -théoriquement- du soutien du réseau Volvo Bus France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *