Actu

Immatriculations VI : hausse ralentie en Europe, baisse en France

camion europe

En juin, les immatriculations de véhicules utilitaires sur les marchés de l’UE ont augmenté de 12,4 % pour atteindre 185 573 unités, selon l’ACEA. La France fait partie des pays qui enregistrent des baisses (-2,1% sur le segment poids lourd). 1 million d’utilitaires a été immatriculé depuis le 1er janvier en Europe.

Tous les segments de véhicules ont contribué positivement à la croissance du mois dernier. La demande a été largement tirée par les pays d’Europe centrale (+43,4%), tandis que seuls deux des quatre marchés clés d’Europe occidentale ont affiché des résultats positifs : l’Allemagne (+28,5 %) et l’Italie (+5,3%). Au cours du premier semestre de l’année, les immatriculations de véhicules utilitaires dans l’UE ont augmenté de 36,9% à 1 million d’unités, reflétant la contribution des gains importants enregistrés entre mars et mai. La plupart des marchés de la région ont affiché des gains en pourcentage à deux chiffres, y compris les quatre plus importants : l’Italie (+53,7%), l’Espagne (+38,4%), la France (+36,4%) et l’Allemagne (+21,7%).

Véhicules de 16 t et plus

En juin, la demande de poids lourds neufs a continué de croître (+37,1 %), totalisant 21 828 unités immatriculées dans l’Union européenne. Trois des quatre principaux marchés ont affiché de solides gains le mois dernier : l’Italie (+48,8%), l’Allemagne (+30,8%) et l’Espagne (+26,8%) tandis que les ventes en France ont légèrement baissé (-2,1%) par rapport à juin 2020. Six mois après le début de 2021, les nouveaux poids lourds vendus dans l’UE ont augmenté de 39,3 % pour atteindre 128 333 unités. Tous les grands marchés ont consolidé leurs résultats positifs sur cette période : l’Italie (+51,7%), l’Espagne (+42,9%), l’Allemagne (+23,2%) et la France (+19,2%).

Véhicules utilitaires de plus de 3,5 t

Le segment des utilitaires a également connu une performance très positive, avec une demande en hausse de 33,1% à 26 512 unités immatriculées dans l’UE. A l’exception de la France (-2,3%), tous les grands marchés ont largement contribué à la croissance du mois dernier : l’Italie (+41,7%), l’Allemagne (+29,9%) et l’Espagne (+17,7%).

Au cours du premier semestre 2021, le marché européen des véhicules utilitaires moyens et lourds a augmenté de 34,1 %, avec 154 387 unités vendues au total. L’Italie a enregistré le pourcentage de croissance le plus élevé des principaux marchés de l’UE (+47,6%), suivie de l’Espagne (+32,5%), de la France (+20,3%) et de l’Allemagne (+19,4%).

Autobus et autocars moyens et lourds de plus de 3,5 t

Les immatriculations de nouveaux autobus et autocars en juin dans l’Union européenne ont augmenté de 9,4 % par rapport au même mois de l’année dernière. L’Allemagne (+24,0%), l’Italie (+23,2%) et l’Espagne (+18,1%) ont toutes enregistré des gains significatifs le mois dernier, tandis que la France était le seul grand marché à afficher une baisse (-14,1%). Jusqu’à présent en 2021, le segment des autobus et autocars de l’UE a augmenté de 3,2 % pour atteindre 12 887 unités. Grâce à la performance positive de juin, les baisses du premier semestre ont été moins importantes en Espagne (-13,5%) et en Allemagne (-0,04%) par rapport à la période janvier-mai. En revanche, la demande est restée positive en Italie et en France (+6,0% et +4,7% respectivement).

Source : ACEA

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *