Actu

Immatriculations VI UE : un bond record en mars

Selon l’ACEA, les immatriculations de véhicules industriels repartent à la hausse avec un bond de 95,3% en mars avec 204 046 unités. Une augmentation record due à la comparaison de l’année dernière à pareille époque. L’Italie, parmi les premières à imposer des restrictions avec l’émergence de la pandémie en 2020, a enregistré la plus forte augmentation (+ 215,3%), suivie de la France (+ 166,7%), de l’Espagne (+ 151,7%) et de l’Allemagne (+ 34,2%).

Si les immatriculations VI ont bondi en mars, la hausse de 21,6% au premier trimestre reste cependant significative sachant qu’au début 2020 le secteur n’était pas encore affecté par la pandémie. L’Italie est en tête avec une hausse de 38% suivie par la France avec 32,6%, l’Espagne (+ 11,1%) et l’Allemagne (+ 4,9%).

Véhicules utilitaires neufs moyens et lourds (MHCV) de plus de 3,5 t

En mars, 29 779 véhicules utilitaires neufs ont été immatriculés dans l’Union européenne, soit une augmentation de 51,8% d’une année sur l’autre. Trois des quatre plus grands marchés de l’UE ont enregistré des gains de plus de 70% : la France (+ 73,1%), l’Italie (+ 71,3%) et l’Espagne (+ 70,5%). Avec une augmentation de 31,%, l’Allemagne a également apporté une contribution appréciable à la performance globale de l’UE le mois dernier.

Au premier trimestre de l’année, les immatriculations d’utilitaires dans l’UE ont augmenté de 15,3% par rapport à l’année précédente. En regardant à nouveau les grands marchés, l’Italie a connu la plus forte hausse (+ 25,4%), suivie de la France (+ 13,8%), de l’Espagne (+ 13,7%) et de l’Allemagne (+ 7,1%).

Véhicules utilitaires lourds neufs (VHC) de 16 t et plus

Le mois dernier, le nombre de poids lourds immatriculés dans l’Union européenne a augmenté de 56,8% pour atteindre 24 695 unités. La Pologne – désormais le troisième marché de l’UE en termes de volume – a enregistré une performance impressionnante avec une augmentation de 127,3%. Les quatre grands marchés d’Europe de l’Ouest ont également fortement stimulé la croissance de la région : l’Espagne (+ 96,0%), l’Italie (+ 75,6%), la France (+ 70,6%) et l’Allemagne (+ 30,2%).

Au cours des trois premiers mois de 2021, les immatriculations dans l’UE de nouveaux camions lourds ont augmenté de 18,1%, totalisant 63 390 unités. Les quatre principaux marchés de l’Union européenne ont enregistré jusqu’à présent cette année des gains à deux chiffres : l’Italie (+ 27,6%), l’Espagne (+ 21,0%), la France (+ 11,1%) et l’Allemagne (+ 10,1%).

Nouveaux bus et autocars moyens et lourds (MHBC) de plus de 3,5 t

Les immatriculations de nouveaux bus et autocars en mars 2021 dans l’Union européenne étaient de 7,7% plus élevées qu’au même mois l’année dernière. Les quatre principaux marchés de l’UE ont affiché des résultats mitigés le mois dernier. Les immatriculations ont augmenté en France (+ 58,8%) et en Italie (+ 6,1%), mais dans le même temps les marchés allemand (-13,0%) et espagnol (-1,0%) se sont contractés.

Trois mois après le début de 2021, la demande européenne d’autobus et d’autocars a chuté de 12,6%, avec 6 560 véhicules neufs immatriculés au total dans l’UE. L’Espagne (-38,9%), l’Allemagne (-20,8%) et l’Italie (-13,8%) ont enregistré des pertes importantes jusqu’à présent en 2021, tandis que la France était le seul grand marché à enregistrer une croissance (+ 3,8%).

Source : ACEA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *