Actu

Inauguration de l’agence de l’innovation pour les transports

Jean-Baptiste Djebbari, ministre des transports, a inauguré hier les deux premières antennes de l’Agence de l’Innovation pour les Transports (AIT) situées à Toulouse et à La Défense. Elles ont vocation à fédérer et animer les initiatives innovantes localement au sein d’un espace de créativité commun, de créer et tester de nouvelles modalités de travail collaboratif.

Le ministre Jean-Baptiste Djebbari a visité hier les nouveaux locaux de l’Agence de l’Innovation pour les Transports (AIT) sur le site de la Direction des Services de la Navigation Aérienne (DSNA) à Toulouse, et en virtuel dans la Tour Séquoia à la Défense. Ces deux laboratoires d’innovation ont été aménagés pour l’accueil et la mise en œuvre de projets d’innovation. « Ils ont vocation à fédérer et animer les initiatives innovantes localement au sein d’un espace de créativité commun, de créer et tester de nouvelles modalités de travail collaboratif, comme la mise en place d’ateliers de brainstorming, de co-idéation ou de prototypage » précise un communiqué du ministère.

Un protocole d’accord relatif à la mise en œuvre opérationnelle de l’AIT a été signé par Damien Cazé, directeur général de l’aviation civile et Marc Papinutti, directeur général des infrastructures, des transports et de la mer. Il précise « l’organisation retenue par chaque direction générale pour le pilotage et la coordination de l’AIT, fixe la gouvernance, définit les équilibres en terme de moyens budgétaires ainsi que les modalités d’engagement contractuel de l’AIT ».

Des partenariats structurants

L’AIT se veut un catalyseur d’innovation pour tout l’écosystème des transports, et en lien avec l’ensemble des acteurs de l’innovation : instituts de recherche, startups et PME, acteurs industriels, collectivités, investisseurs institutionnels et privés, opérateurs.

C’est pourquoi l’AIT structure un réseau de partenaires afin d’accélérer l’innovation dans le secteur des transports. Jean-Baptiste Djebbari a signé ce jour un accord-cadre avec l’Association Française des Instituts de Recherche Technologique (FIT). Les instituts de recherche technologique sont un élément clé dans le passage à l’échelle des innovations de la recherche à l’industrialisation. Dotés d’infrastructures uniques, de plateformes technologiques, de moyens de prototypage, d’essais, les IRT sont répartis aux 4 coins de la France et sont un atout pour inventer les technologies de demain, notamment dans le secteur des transports. L’IRT Saint-Exupéry à Toulouse, par exemple, est particulièrement actif dans le secteur aéronautique, et contribuera à développer l’aviation bas carbone.

L’AIT a également signé un partenariat d’intérêt commun avec la Fabrique des Mobilités afin d’animer une culture d’innovation ouverte pour le secteur des mobilités terrestres et a annoncé avec l’Association Française des Pôles de Compétitivité (AFPC) leur volonté commune de conclure un partenariat stratégique pour soutenir l’innovation dans les transports et accompagner les entrepreneurs dans les territoires. Les pôles de compétitivité comptent notamment Aerospace Valley à Toulouse, qui fédère l’écosystème des entreprises de l’aéronautique en Région.

(avec communiqué du ministère des transports)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.