Actu

Indexation gazole : le CNR rejette les affirmations de Danone Waters

Le CNR n’a pas tardé à réagir aux affirmations de Danone Waters qui remet en cause ouvertement le système d’indexation gazole du CNR qui parle d’affirmation mensongère et de diffamation à son encontre.

Selon le CNR, Danone Waters aurait adressé un courrier à quelques 122 transporteurs dans lequel il affirme : « Concernant les modalités d’indexation du gazole, nous avons relevé une erreur, confirmée par le CNR, dans l’application du système complexe de TICPE ». Le chargeur va plus loin dans ces courriers « les enjoignant de modifier leurs conventions d’indexation du prix des prestations de transport en fonction de l’évolution du coût du gazole. »

Le CNR précise aujourd’hui qu’il a officiellement interrogé Danone Waters sur ce point. « Danone Waters ne peut expliquer ni justifier d’aucune façon en quoi le CNR serait impliqué dans une telle erreur et comment il l’aurait confirmée » fait-il savoir dans un communiqué. Danone Waters aurait insèré un tableau de chiffres pour fonder ses réclamations, sous lequel il est indiqué « Source CNR » exclusivement. Le CNR affirme n’avoir jamais publié un tel tableau. « Plus de la moitié des chiffres de ce tableau sont des calculs internes à Danone Waters » indique le CNR qui rappelle qu’ « un tel montage est constitutif du délit pénal de faux en écritures et d’usage de faux, défini et sanctionné par l’article 441-1 du Code Pénal. »

Le CNR parle d’affirmation mensongère qui « porte évidemment atteinte à sa crédibilité et constitue un fait diffamatoire défini et sanctionné par l’article 23 de la Loi du 29 juillet 1881. » Pour l’heure, Danone Waters n’a pas réagi. Nous avons tenté de joindre la direction mais en vain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.