Stratégie

Interview d’Arnaud Leroy, Pdt ADEME : « Il n’y a pas assez de modèles de camions propres à disposition »

Lors du premier événement du programme d’Engagements Volontaires pour l’Environnement (EVE), intitulé « rendez-vous du transport et de la logistique éco-responsables » jeudi à Paris, 400 professionnels du secteur, chargeurs, commissionnaires de transport ou transporteurs, ont répondu présent, pour relever le défi de la transition énergétique et écologique dans le secteur du transport routier et de la logistique. A cette occasion, TRM24 a interrogé Arnaud Leroy, président de l’ADEME.

Il est revenu sur le programme EVE et sur la part des camions dans la pollution avec toujours une confusion sur l’expression « transport routier » qui inclut exclusivement le transport routier de marchandises. Le président n’a pas su préciser. « Il n’y a pas assez de modèles (de camions) propres à disposition » nous a répondu Arnaud Leroy estimant que les motoristes (constructeurs) devront faire des efforts pour pouvoir décarboner. Elisabeth Borne, la ministre de la transition énergétique, a marqué par son absence de cette matinée de débat autour du transport routier et de la transition énergétique.

L’interview d’Arnaud Leroy, président de l’Ademe, dans son intégralité

Paul Weick, sous-directeur des transports routiers (DGITM) du ministère de la Transition écologique et solidaire, a rappelé l’enjeu primordial que représente la réduction des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) et de polluants atmosphériques dans le secteur du transport et de la logistique.

Le programme EVE a permis de sensibiliser plus de 1 500 établissements grâce à la mobilisation des organisations professionnelles (AUTF, CGI, FNTR, FNTV, OTRE, Union TLF). Les 250 entreprises nouvellement engagées en 2019 représentent plus de 15 800 véhicules et 18 500 conducteurs. Elles se sont engagées à mettre en œuvre des plans d’actions pour réduire leurs émissions annuelles de 88 000 tonnes de CO2e à l’issue de la troisième année de leur engagement.

Lancé lors de ce rendez-vous, le dispositif EVcom vient compléter le programme EVE qui englobe déjà les dispositifs Objectif CO2 dédié aux transporteurs de marchandises ou de voyageurs et aux grossistes, et FRET21 conçu pour les chargeurs. EVcom est destiné aux commissionnaires de transport, et leur permet de s’engager volontairement à mettre en œuvre un plan de réduction des émissions de GES liées à leur activité de transport, sur 3 ans. Les commissionnaires de transports primo-engagés sont : 100% FRET, Chronopost, Schenker France, DHL Freight, DSV Road, FM Logistic, Gefco France, Geodis Road Transport, Heppner, Kuehne+Nagel, Loca Lease, Transports DTS.

Trophées EVE 2019 : 12 entreprises récompensées pour leurs actions en faveur de la transition énergétique et écologique.

Par leurs excellents niveaux de performance énergétique, la mise en place d’actions innovantes ou le travail coopératif mené entre des entreprises chargeurs et des transporteurs, les 12 lauréats témoignent de la maturité et du dynamisme des entreprises pour réduire durablement l’impact énergétique et environnemental dans leurs activités de transport et logistique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.