Actu

Irrégularités tests moteurs : Toyota décide de stopper la production de 2 camions Hino

Hino

Toyota n’a pas tardé à réagir après les révélations de falsifications de données sur des tests moteurs de sa marque Hino. Le groupe a décidé de geler la production de 2 des camions de la gamme concernée.

Le Ranger lancé en 1964 (6e génération) et le Profia (qui date de 1981) (3e génération) ne seront plus produits jusqu’en août 2023.

Hino a avoué avoir déclaré avoir falsifié des données sur certains moteurs remontant à 2003. Au total, environ 640 000 véhicules ont été touchés par ce scandale, soit cinq fois plus que le chiffre initialement révélé.  L’enquête du ministère des Transports avait révélé que 76 000 de ses petits camions vendus depuis 2019 n’avaient pas été soumis au nombre requis d’essais de moteur.

A lire aussi : Hino admet de nouvelles irrégularités dans ses tests moteurs

Toyota qui détient 50,1% dans Hino a déjà licencié plusieurs responsables mais le scandale étant, cela n’a pas suffi. Hino a été retiré de CJPT, une coentreprise imaginée par Toyota qui vise à développer des technologies pour les véhicules utilitaires. Hino a ainsi été exclu de tous les accords existants entre les membres de CJPT et sa part de 10 % dans la coentreprise sera transférée à Toyota.

(avec agences)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.