Économie

Iveco s’implique dans l’hydrogène en devenant actionnaire de Nikola

Outre son annonce hier de la création d’une nouvelle entité Camions, CNH Industrial a révélé un partenariat stratégique et exclusif avec le fabricant américain de poids-lourds Nikola Corporation, dont il va devenir actionnaire grâce à une participation de 250 millions de dollars. Jusqu’à présenté tourné davantage vers le gaz, il reste à savoir si le constructeur italien continuera à développer cette solution alternative au gasoil.

Le fabricant de véhicules industriels CNH Industrial, détenu par Exor, la holding de la famille Agnelli, prévoit de se scinder en deux et de coter sa division de camions, d’autobus et moteurs afin d’accroître sa valeur et de créer des activités plus spécialisées. Le groupe, né en 2013 de la fusion de Fiat Industrial et de sa filiale CNH, a précisé mardi vouloir boucler cette restructuration d’ici début 2021 et donner ainsi naissance à une entreprise dédiée à ses activités agricoles et de construction et une autre cotée autour des actifs d’Iveco.

Le plan, baptisé “Transform 2 Win”, permettra de réduire les coûts opérationnels et d’augmenter la base d’actifs du groupe “par le biais d’actions de restructuration ciblées”, déclare CNH Industrial dans un communiqué. La mise en oeuvre complète du plan est attendue pour la fin 2022 et les charges avant impôts évaluées entre 450-500 millions de dollars (411-457 millions d’euros).

CNH Industrial a annoncé hier aussi son intention de conclure un partenariat stratégique et exclusif avec Nikola Corporation, basé à Phoenix (Arizona, États-Unis). CNH Industrial détiendra une participation stratégique de 250 millions de dollars américains dans Nikola en tant qu’investisseur principal dans la série D. La valorisation a été fixée à 3 milliards USD. Nikola prévoit de collecter plus d’un milliard de dollars US dans le cycle D, ce qui accordera environ 25% du capital à de nouveaux investisseurs et partenaires commerciaux, dont CNHI.

IVECO et FPT Industrial, respectivement les marques de véhicules utilitaires et de groupes motopropulseurs de CNH Industrial, apporteront leur expertise en ingénierie et en fabrication pour industrialiser les camions électriques à piles à combustible et à batteries de Nikola. Ce partenariat portera sur les véhicules : le Nikola ONE et le Nikola TWO (conformes aux normes américaines) et le Nikola TRE (conforme aux normes européennes).

Les bases à court terme du projet comprennent l’industrialisation du camion de classe 8 alimenté par pile à combustible Nikola TWO pour le marché nord-américain, ainsi que l’intégration de la technologie de l’IVECO S-Way dans le modèle Nikola TRE alimenté par batterie pour les marchés nord-américains et européens.

À long terme, une joint-venture européenne couvrira à la fois les véhicules électriques à batterie (BEV) et les véhicules électriques à pile à combustible (FCEV) lancés d’ici le quatrième trimestre 2022. Nikola envisage de tirer parti des canaux européens de vente, de service et de garantie d’IVECO pour accélérer l’accès au marché européen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *