Actu

La 18e unité de bio-méthanisation de TotalEnergies a démarré sa production

TotalEnergie a révélé le 12 janvier 2023 qu’il débutait la production de sa plus grande unité de bio-méthanisation, sise à Mourenx (Pyrénées-Atlantiques). C’est, selon le groupe, la plus importante du pays avec 160GWh de potentiel de production de biométhane. L’unité s’appelle BioBéarn et est opérée par Téréga qui a donc procédé à ses premières injections de bio-méthane dans le réseau public de distribution.

Pour 2023, ce sont 69GWh qui devraient être ainsi générés. Pour produire le biogaz (matière première du bio-méthane) l’usine fera fermenter 220 000 tonnes de déchets organiques. Dans le cas présent, il s’agit essentiellement des résidus non valorisés de maïs (cosses broyées notamment). La ressource serait locale, selon Olivier Guerrini, directeur biogaz de TotalEnergies, qui déclare, dans un article paru dans Le Figaro, que la collecte se fait dans un rayon de 30km autour de l’usine.

A terme, d’autres intrants organiques pourraient accroître le « gisement » fermentescible : lisiers bovins et porcins, mais aussi les résidus de plats cuisinés de l’industrie alimentaire ou les biodéchets des supermarchés et des particuliers. Outre le bio-méthane, l’usine BioBéarn, avec ses 6 salariés à temps plein, produira 200 000 tonnes de digestats qui pourront remplacer (tout ou partie) des engrais agricoles.

BioBéarn est un projet né en 2016 et fait partie d’un plan d’ensemble de TotalEnergies visant à produire 700GWh de bio-méthane. Olivier Guerrini, directeur biogaz de TotalEnergies, vise l’objectif de 20 TWh pour 2030. L’acquisition en janvier 2021 de la société Fonroche Biogaz a évidemment servi d’accélérateur pour le groupe TotalEnergies dans le domaine de la production de bio-méthane.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.