A (RE)VOIR Monde

La Chine et la Russie désormais reliées par un pont routier

L’événement est historique mais aussi économique et très probablement militaire. La Russie et la Chine ont inauguré en fin de semaine dernière un premier pont routier traversant le fleuve Amour entre les villes de Blagovechtchensk et Heihe.

Les premiers camions ont franchi le pont vendredi dernier, un feu d’artifice a marqué le coup d’envoi.

Beaucoup voit dans cet ouvrage le symbole du rapprochement entre les deux pays voisins. Selon le gouvernement russe, « ce pont contribuerait à faire passer un million de tonnes de marchandises par an ». Le trafic journalier est estimé à 630 camions, 164 autobus et 68 véhicules légers. En clair, le pont est principalement destiné aux marchandises.

Bien qu’achevé depuis deux ans, le COVID a retardé l’inauguration officielle du pont. Le projet remonte à 1995, l’année d’un accord entre les deux pays. D’une longueur d’un kilomètre et composé de seulement deux voies de circulation, le pont a coûté quelque 19 milliards de roubles (300 millions d’euros) dont 14 milliards pour la partie russe, selon les chiffres officiels.

Un autre pont, ferroviaire cette fois, reliant les deux pays entre prochainement en service.

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.