Actu

La croissance de Stef accélère au troisième trimestre

Au lendemain de son annonce de l’acquisition du britannique Langdon Group, Stef annonce un chiffre d’affaires de 920,1 M€ pour le 3e trimestre 2021. La dynamique s’est révélée positive en France (+5,8%) et plus encore à l’international (+14,1% en données constantes, +21,5% avec l’apport des récentes acquisitions en Belgique, aux Pays-Bas et en Italie).

« Même si la vigilance s’impose toujours, nous enregistrons ce trimestre une performance prometteuse qui démontre la reprise économique actuellement présente en Europe. Cette tendance positive, ajoutée aux fondamentaux sains du Groupe, lui permettent aujourd’hui d’accélérer son déploiement européen » indique Stanislas Lemor, président-directeur général de Stef. « C’est d‘ailleurs dans cet esprit que nous avons annoncé, le 19 octobre dernier, la signature d’un accord pour l’acquisition de Langdon group, qui nous assurera dès 2022 une présence forte au Royaume-Uni. »

En France, le segment frais bénéficie de la bonne tenue de la consommation alimentaire et de la reprise, durant l’été, des événements festifs en plein air. L’activité surgelé affiche toujours un taux de remplissage élevé de ses entrepôts dans un contexte de hausse du prix de l’électricité. L’activité RHD connait une croissance solide avec la réouverture des terrasses et lieux de restauration. L’activité GMS est impactée par les effets de l‘arrêt d’un contrat en mars dernier ainsi que par une croissance moins soutenue des formats de distribution traditionnels. L’activité produits de la mer reste toujours affectée par les difficultés que connaît la filière pêche.

En Belgique, aux Pays-Bas et en Italie, les récentes acquisitions et la mise en place des accords de distribution avec Nagel permettent d’accélérer la dynamique commerciale. La Péninsule ibérique affiche une croissance soutenue marquée par l’élargissement d’un contrat pour un acteur de la distribution en Espagne et par la mise en service d’une nouvelle plateforme proche de Lisbonne. En Suisse, le travail des équipes commerciales continue de porter  ses  fruits, ce qui influe positivement sur les taux de remplissage, en frais comme en surgelé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.