Actu

La feuille de route de Deutsche Post DHL vers la décarbonisation

Le Groupe Deutsche Post DHL accélère le rythme de sa décarbonisation et se fixe une feuille de route. Il investira un total de 7 milliards d’euros au cours des dix prochaines années dans des mesures visant à réduire ses émissions de CO2.

Les fonds seront notamment consacrés à des carburants d’aviation alternatifs, à l’expansion du parc de véhicules électriques zéro émission et aux bâtiments neutres en carbone. Pour atteindre d’ici 2050 l’objectif zéro émission qu’elle s’est fixée il y 4 ans, l’entreprise s’engage sur de nouveaux objectifs intermédiaires ambitieux.

Dans le cadre de la célèbre initiative Science Based Target (SBTi), le Groupe Deutsche Post DHL s’engage, par exemple, à réduire ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030, conformément à l’Accord de Paris sur le climat. Les objectifs climatiques font partie de la nouvelle feuille de route du Groupe Deutsche Post DHL en matière de développement durable, dans laquelle l’entreprise définit ses objectifs ESG pour les prochaines années. Outre son engagement en faveur de l’environnement, le Groupe définit également des objectifs et des mesures clairs dans les domaines de la responsabilité sociale et de la gouvernance.

« En tant que plus grande entreprise logistique au monde, il est de notre responsabilité de montrer la voie et de guider le secteur de la logistique vers un avenir durable. De jaune, notre Groupe va passer au vert et apporter une contribution substantielle à notre planète et à la société », a expliqué Frank Appel, PDG du Groupe Deutsche Post DHL. « Je suis convaincu qu’en nous concentrant encore davantage sur nos objectifs ESG, nous resterons l’entreprise privilégiée de nos clients, collaborateurs et investisseurs – et jetterons ainsi les bases d’une réussite commerciale à long terme. »

Dans la lutte contre le changement climatique, le Groupe Deutsche Post DHL s’est engagé à atteindre des objectifs ambitieux de réduction des émissions de CO2 dans le cadre de l’initiative Science Based Target. Le Groupe part du principe que ses émissions seraient d’environ 46 millions de tonnes en 2030 sans les mesures de la nouvelle feuille de route en matière de développement durable. En 2020, ses émissions étaient de 33 millions de tonnes. Aujourd’hui, l’entreprise s’engage à réduire les émissions annuelles de CO2du Groupe à moins de 29 millions de tonnes d’ici à 2030, malgré la forte croissance prévue des activités logistiques mondiales.

Pour ce faire, le groupe Deutsche Post DHL investira environ 7 milliards d’euros (dépenses d’exploitation et d’investissement) dans des ressources logistiques neutres sur le plan des émissions de carbone d’ici 2030. Les dépenses qui en découlent jusqu’en 2023 ont déjà été prises en compte dans les orientations jusqu’en 2023, communiquées le 9 mars. Pour les courtes distances et le dernier kilomètre, le Groupe continue de progresser dans l’électrification de son parc de véhicules. D’ici 2030, 60% des véhicules de livraison dans le monde devront être électriques, soit plus de 80 000 véhicules électriques en circulation. En 2020, ce chiffre était de 18%.

Sur les longs trajets, notamment dans le transport aérien, les moteurs électriques ne sont pas une alternative dans un avenir prévisible. C’est pourquoi le Groupe Deutsche Post DHL fait pression pour le développement et l’utilisation de carburants produits à partir d’énergies renouvelables : d’ici à 2030, au moins 30% des besoins en carburant d’aviation et du transport de ligne devront être couverts par des carburants durables. En outre, le Groupe investit dans des biens respectueux de l’environnement (bureaux, centres de tri, entrepôts logistiques) : Tous les nouveaux bâtiments seront neutres sur le plan des émissions de carbone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *