A (RE)VOIR Actu

La flambée du prix du gaz qui inquiète les professionnels du transport

Même si le parc camions roulant au GNV et au GNC reste peu élevé en Europe, la hausse du prix du gaz inquiète à plus d’un titre les professionnels du transport, en premier lieu les transporteurs qui ont investi massivement dans des véhicules au gaz.

Il faut surveiller en particulier le contrat à terme du TTF néerlandais qui est la référence du marché européen du gaz naturel. Il a atteint un niveau jamais vu depuis les premières séances très volatiles suivant l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Principale raison : la coupure par le géant gazier russe Gazprom des livraisons de gaz russe à l’Europe par le gazoduc Nord Stream 1.

Hier, le contrat à terme du TTF néerlandais s’échangeait à 274,505 euros le mégawattheure (MWh). De tels prix n’avaient plus été enregistrés depuis mars, lorsque le gaz naturel européen et britannique avait été propulsé jusqu’à leurs plus hauts historiques. Aux États-Unis, le gaz poursuivait sa flambée hier avec un pic à 10,01 dollars par million de British thermal unit (BTU, une unité de mesure anglo-saxonne), un nouveau record depuis 14 ans.

Les spécialistes prédisent une situation énergétique “extrêmement difficile” en Europe cet hiver, arguant que la Russie pourrait jouer “le tout pour le tout” en faisant encore baisser les exportations de gaz naturel. Même si cette situation affectera en premier lieu l’utilisation du chauffage, elle touchera aussi des industries tournant au gaz et indirectement les véhicules désormais au gaz dont des utilitaires et des camions.

« Pour les professionnels, une seule option : laisser les camions au gaz au garage sous peine de travailler littéralement à perte » déplorait en début d’année la FNTR. La situation ne s’est guère arrangée, elle a même empiré. Les transporteurs qui avaient été séduit par cette énergie présentée comme moins polluante n’avaient pas prévu et anticiper une hausse possible du prix.

3 Responses

  1. Le gaz vert issu de la méthanisation est à environ 110 € du méga watt, Actuellement le prix du gaz gris sur le marché est de 270 €.
    Peut on acheter directement du gaz vert?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.