Actu

La FNTR alerte le gouvernement sur la situation Transmanche

Une offre ferries Transmanche réduite, des temps d’attente allant jusqu’à 24 heures à Douvres, les conséquences sur le transport routier deviennent préoccupantes. La FNTR alerte le gouvernement sur la situation.

« Cette situation préoccupante entrave l’activité économique et la fluidité des échanges entre la France et le Royaume-Uni » indique la FNTR dans un communiqué.

La fédération précise que « P&O ferriers a mis fin au contrat de 800 salariés. La raison évoquée par la compagnie et son actionnaire DP World est celle du sauvetage des 2200 emplois restants mais l’offre de cale a été réduite de 30% aux ports de Calais et de Douvres ! Ni les autres compagnies maritimes opérant à Calais et Dunkerque ni le tunnel sous la Manche ne peuvent absorber le report des clients. »

La FNTR alerte aussi sur les temps d’attente record à Douvres et sur ces accès (M20) de 5 heures à 24 heures. « Cela pénalise les conducteurs, les entreprises de transport et la performance logistique pour les clients. Certains conducteurs refusent désormais de faire les trajets avec le Royaume-Uni » avertit la FNTR.

La fédération a alerté les autorités françaises sur l’urgence de prendre attache avec le Royaume-Uni pour que les autorisations nécessaires à la reprise de navigation soient attribuées sans délais aux trois navires de P&O affectés à la liaison Calais-Douvres. « Le retour de la fluidité à Douvres est impératif » insiste la FNTR.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.