Monde

La France doit s’engager pour les Routes de la soie

Pour la première fois, la France exprime sa position sur les grands projets routiers et maritimes de la Chine. Dans un rapport intitulé « Pour la France, les Nouvelles routes de la soie : simple label économique ou nouvel ordre mondial ? », les sénateurs Pascal Allizard (LR/Calvados) et Gisèle Jourda (PS/Aude) préconisent que notre pays doit jouer un rôle moteur face à ces projets « pour obtenir de la réciprocité commerciale et faire bouger l’UE, grande absente du dossier.

« Nous souhaitons que la France travaille à deux niveaux sur le sujet”, a expliqué Pascal Allizard (LR/Calvados) lors de la présentation à la presse du rapport qui explique que la France doit développer « encore plus sa relation bilatérale avec la Chine » et surtout qu’elle joue un rôle “extrêmement moteur” au sein de l’UE face au plan colossal du président chinois Xi de déployer routes, ports, voies ferrées et parcs industriels à travers l’Asie, aux portes de l’Europe et jusqu’en Afrique.

Extrait

En 2000, une boucle logistique entre la France et la Chine prenait trois mois. Le 21 avril 2016, un premier convoi ferré a rallié Wuhan à Lyon en quinze jours, après un périple de 11000 kilomètres. Mais 80 % des trains arrivés en France en repartent encore vides. Entre ces deux dates, en 2013, le Président chinois, Xi Jinping, a lancé son projet   des nouvelles   routes   de   la   soie développant des infrastructures pour relier la Chine à l’Europe et à l’Afrique orientale.

« Nous déplorons clairement que l’UE soit divisée, en tout cas qu’elle n’ait pas le niveau de cohérence suffisant de répondre à l’enjeu colossal des route de la soie », ont affirmé les auteurs.

« Il nous faut également considérer sans naïveté ni agressivité que la Chine, dans ses caractéristiques économiques et militaires actuelles, est appelée à mener une politique de puissance et que la politique des nouvelles routes de la soie y participe », a prévenu Gisèle Jourda.

Lire le rapport dans son intégralité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.