Monde

La loi qui menace les transporteurs indépendants américains

Le statut de transporteur indépendant pourrait bel et bien disparaître aux Etats-Unis. Le gouverneur de Californie vient de signer une loi qui interdit de faire appel à un transporteur sous-traitant. Selon cette loi n°5, le propriétaire est considéré comme un simple salarié. Les associations de transporteurs routiers ont exprimé leur colère.

Comme une provocation, le projet de loi qui entrera en vigueur en janvier prochain a été qualifié de « loi historique pour les travailleurs et l’économie américaine. » Bien qu’il visait initialement les chauffeurs Uber et Lyft, il s’applique aussi au transporteur indépendant de marchandises.

L’auteur de la proposition de loi, Lorena Gonzalez (D-San Diego), a déclaré ne pas vouloir cibler les transporteurs routiers mais bien un ensemble de professions, allant des concierges aux aides sanitaires à domicile en passant par les livreurs.

La California Trucking Association et la Western States Trucking Association se sont prononcées contre le projet de loi, affirmant qu’il mettrait fin à l’utilisation de camionneurs indépendants dans les États-Unis.

Sandra Alzate, membre du conseil d’administration de la WSTA, basée à Los Angeles, a déclaré que son groupe embauchait des propriétaires-exploitants indépendants lorsque ses clients ont davantage de travail et que son entreprise de quatre camions ne peut en gérer seule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *