Articles 18H

La Norvège envisage un tunnel flottant

Lors du Congrès de l’association mondiale des tunnels à Naples (Italie), le projet norvégien d’un tunnel flottant a été présenté. Une première. Le chantier a déjà commencé, il fait partie du projet à 40 milliards de la route européenne E39. Explications. L’objectif est de supprimer les passages en ferries. Les camions seront concernés dans un second temps.

Le tunnel en béton est situé à 20 mètres minimum sous la surface et est arrimé par des câbles en acier. A ce niveau, le trafic maritime ne sera pas gêné et le courant n’abîmera pas l’ouvrage.

La Norvège souhaite construire sur sa côte ouest une « route rapide » : la E39. Un premier tunnel, le Rogfas, devrait être achevé d’ici 7 ans entre Randaberg et Bokna. Il s’agira dès lors du tunnel le plus profond à 390 mètres de profondeur mais aussi le plus long avec ses 27 kilomètres. Reste le passage de plusieurs fjords qui ne permettent pas (car trop profonds) la construction d’un tunnel ou d’un pont classique. Est ainsi née l’idée d’un tunnel dit flottant.

La décision ne devrait toutefois prise que dans deux ans. Les défenseurs de pont flottant suspendu sont encore nombreux et actifs. La E39 devrait être achevée avec ou sans tunnel flottant dans 8 ans.

A lire aussi :

Le Koweit inaugure l’un des plus longs ponts maritimes au monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *