A (RE)VOIR Actu

La part des bus électriques et hybrides progresse fortement en UE

Selon l’ACEA, 73% de tous les nouveaux bus moyens et lourds (plus de 3,5 tonnes) immatriculés dans l’Union européenne fonctionnent au diesel. Bien que la part baisse de 10% en un an, le diesel reste le plus utilisé par ce segment de véhicules. Les bus électriques (ECV) représentent 6,1 % du nombre total d’immatriculations et les bus hybrides ont augmenté leur part de marché de 5,7% à 9,5%. L’ensemble des véhicules à propulsion alternative (APV) représentait plus d’un tiers du marché total des bus de l’UE en 2020.

Les immatriculations de bus roulant au diesel ont chuté l’an dernier de 27,1% à 20 458 unités dans l’Union européenne. Chacun des quatre principaux marchés de l’UE a enregistré des pertes à deux chiffres l’année dernière : Espagne (-46,2%), Italie (-26,6%), France (-21,9%) et Allemagne (-15,9%). Seuls six bus à essence ont été vendus dans l’UE, tous en Hongrie.

Véhicules à propulsion alternative

En 2020, les immatriculations de nouveaux bus électriques dans l’UE ont augmenté de 18,4%, passant de 1 448 unités en 2019 à 1 714 bus vendus en 2020, soit une part de marché de 6,1%. Avec 446 bus électriques vendus l’année dernière, les Pays-Bas étaient le premier marché pour ces véhicules, suivis de l’Allemagne (388 unités) et de la Pologne (200 unités).

Les véhicules électriques hybrides (HEV), en revanche, représentaient 9,5% du marché des bus de l’UE en 2020. Les immatriculations de bus hybrides ont totalisé 2 662 unités l’année dernière, soit une augmentation de 36,0% par rapport à l’année précédente. L’Allemagne a représenté environ la moitié des ventes totales avec 1 243 unités. En revanche, dans 14 pays de l’UE, pas un seul bus électrique hybride n’a été vendu l’année dernière.

11,4% de tous les bus neufs vendus dans l’Union européenne en 2020 fonctionnaient aux carburants alternatifs, presque tous alimentés au gaz naturel. La France (+ 71,3%), la Suède (+ 63,4%) et l’Espagne (+ 13,4%) – les plus grands marchés de l’UE pour ces véhicules – ont tous enregistré des hausses en pourcentage à deux chiffres en 2020. Cela a contribué à une hausse des ventes de 24,3% la région, atteignant un total de 3 206 bus enregistrés l’année dernière.

Source : ACEA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *