Solutions Alternatives

La Poste ouvre sa deuxième ligne régulière par drone

Discrète, La Poste est le premier utilisateur de drone pour la livraison de colis en France. Sa filiale DPD France vient de lancer sa seconde ligne régulière de livraison par drone dans une zone montagneuse de la périphérie de Grenoble. La direction générale de l’aviation civile (DGAC) a donné son feu vert.

DPD France opère déjà une ligne commerciale hebdomadaire sur 15 km entre Saint-Maximin-La-Sainte-Baume et Pourrières (Var), depuis décembre 2016. Près de 190 vols ont été réalisés, avec un taux de réussite de 95% (les mauvaises conditions météo ayant contraint à annuler des 5% restants).

Cette fois, le drone part d’un camion aménagé et rejoint par les airs sa destination avant de revenir pour la suite de la tournée. La ligne relie Fontanil-Cornillon à Mont-Saint-Martin, deux localités de l’Isère distantes de 3 km. Le drone mettra 8 minutes pour un aller-retour. Alors qu’un livreur doit parcourir les 20 km de route en environ 30 minutes.

Le drone peut parcourir jusqu’à 15 kilomètres et porter jusqu’à 2 kilos, à une vitesse de croisière de 30 km/h. « Pour le livreur, en plus du gain de temps généré, c’est une réduction du risque routier sur des routes dangereuses et parfois peu praticables en montagne, en particulier l’hiver», souligne La Poste.

«Nous n’avons pas vocation à distribuer de colis par drone en zones urbaines. Nous considérons que le drone est utile pour livrer des zones difficiles d’accès, en montagne ou en zones rurales où le trajet en voiture est long», a toutefois indiqué une porte-parole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *