Utilitaires

La production de l’eSprinter démarrera mi-2023 aux Etats-Unis avant l’Allemagne

Alors que l’eSprinter poursuit ses tests hivernaux dans le grand Nord de la Suède, Mercedes-Benz Vans annonce que le véhicule sera produit dans un premier temps aux Etats-Unis, au second semestre 2023 à Charleston (Caroline du Sud), puis en Allemagne, à Düsseldorf et Ludwigsfelde.

Arjeplog, tout au nord de la Suède. C’est sur cette redoutable base d’essais d’Arjeplog, proche du Cercle polaire, au nord de la Suède, que les véhicules subissent toute une batterie de tests. Lesquels permettront d’examiner les effets du froid extrême sur le comportement, l’ergonomie, la gestion thermique et le confort de la cabine. La résistance aux basses températures des composants d’entraînement, des systèmes de chauffage, du logiciel et des interfaces est testée dans des chambres froides conçues spécialement dans lesquelles les véhicules sont refroidis avant les essais de conduite. Le comportement de charge et la gestion de la charge sont également examinés et optimisés avec précision.

Le constructeur précise que les caractéristiques de la prochaine génération d’eSprinter ont été définies en étroite coopération avec les clients, notamment du secteur CEP (messagerie, livraison express et de colis), ainsi qu’avec les carrossiers.

Avec ses trois versions de batterie et ses nombreuses variantes de carrosserie, du fourgon aux châssis pour caisse-fourgon, la prochaine génération d’eSprinter s’ouvrira à de nouveaux segments de clientèle, mais aussi à de nouveaux marchés, comme les USA et le Canada. L’autonomie sera plus que doublée par rapport à l’eSprinter actuel, selon la configuration.

Mercedes‑Benz a investi près de 350 millions d’euros dans la prochaine génération d’eSprinter, dont 50 pour l’adaptation de la production dans ces trois usines aux Etats-Unis et en Allemagne.

Transformation de Mercedes‑Benz Vans vers le « tout électrique »

A travers la prochaine génération d’eSprinter, Mercedes‑Benz Vans poursuit la mise en place systématique de sa stratégie et souligne son aspiration à être leader en électrique. A partir de 2025, toutes les nouvelles architectures de véhicule seront exclusivement électriques. Dans cet esprit, Mercedes-Benz Vans développera également une nouvelle architecture de véhicule 100 % électrique pour la troisième génération d’eVans. Son nom est VAN.EA et les premiers utilitaires fondés sur VAN.EA seront lancés sur le marché dès le milieu de la décennie.

Les carrossiers et les clients peuvent déjà aujourd’hui choisir parmi quatre utilitaires électriques : l’eSprinter et le eVito fourgon (nouvelle version 60 kWh, jusqu’à311 km d’autonomie), ainsi que, pour le transport de personnes, l’eVito Tourer et l’EQV. De plus, le nouvel eCitan, la fourgonnette 100% électrique et la variante électrique de la Classe T, le ludospace premium pour les familles et les amoureux des loisirs, élargiront prochainement l’offre de véhicules zéro émission locale de Mercedes‑Benz Vans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.