LA REPRISE

Distribution pièces : « Le 11 mai, les services seront opérationnels à 100% » Eric Girot, DG AAG France

Activités en baisse de 20%

Lors d’une conférence téléphonique avec la presse, Eric Girot, directeur général d’Alliance Automotive Group France, a indiqué qu’un plan de reprise était en place pour être prêt pour le déconfinement prévu lundi prochain. Des masques et des kits sanitaires seront distribués aux clients.  

« Nous sommes à 20% en deçà de l’année 2019 tout secteur confondu même si l’activité poids lourd a moins souffert que l’automobile sur mars et avril » a indiqué Eric Girot. « Le poids lourd a profité d’activités plus soutenues avec le transport de l’alimentaire. Ce secteur a été moins impacté mais la reprise sera plus lente car beaucoup de transporteurs sont sinistrés. Nous allons quand même gagner de l’argent cette année » a-t-il ajouté tout en restant prudent. La carrosserie est aussi impactée avec « 20% seulement de sinistres. »

Le 11 mai, services opérationnels à 100%

« Petit à petit, depuis avril, nous avons redémarré l’activité. A ce jour, toutes nos plates-formes sont opérationnelles même si l’effectif n’est pas encore au complet. Lundi (11 mai), tous les services seront 100% ouverts ainsi que les centres administratifs même si nous allons renforcer le télétravail. L’objectif est d’accompagner nos clients à la reprise » a confirmé le directeur général.

Le responsable d’Alliance Automotive Group France a réaffirmé qu’un dispositif avait été mis en place bien avant la crise sanitaire avec aucune rupture de pièces poids lourd : « Nous avions augmenté le stock au niveau de nos plates-formes et des distributeurs avant les fêtes asiatiques dont le Nouvel An chinois en janvier. Nous avions donc un stock maximum pour répondre aux besoins de nos clients. Et pendant le COVID, nous avons passé des commandes. Ce serait plus compliqué si l’activité devait reprendre plus vite » a-t-il souligné. Quant à la crainte de voir disparaitre des ateliers poids lourd intégrés en raison de la crise sanitaire et économique, il a déclaré : « Nous avons plutôt enregistré plus de flux et de négoces vers les ateliers poids lourd intégrés que vers nos propres ateliers. Il est trop tôt pour dire si les clients transporteurs vont se séparer de leur atelier. »

Eric Girot, directeur général d’Alliance Automotive Group France

Un référent COVID

Eric Girot a indiqué que « la sortie du confinement était une situation difficile. Un plan de reprise a été mis en place au sein du groupe avec l’objectif de mettre en sécurité les salariés et les clients en les équipant des protections sanitaires. » Le dirigeant a précisé que le dispositif du guide de bonnes pratiques était adapté par « des processes pour les rendre plus sûrs et conformes par rapport à la circulaire du ministère du travail. » Par exemple, les pièces d’occasion sont désinfectées « afin de rassurer les utilisateurs et le grand public qui auraient des craintes sur les pièces de réemploi. » Il a déclaré que le groupe avait acheté en grand nombre des masques de protection. Le groupe a par ailleurs désigné un référent COVID qui a la charge de la bonne mise en place des pratiques de protection. « Les surcoûts du protocole sanitaire, il faudra tous les partager sur toute la chaîne » a conclu Eric Girot.

Relire l’interview TRM24 de Eric GIROT (DG ALLIANCE AUTOMOTIVE GROUP)

Le groupe a décidé d’offrir à tous ses adhérents Top Garage, Top Carrosserie Précisium Garage et Précisium Carrosserie, Garage Premier, Garage & Co, Mon Garage, Mon Carrossier, Etape Auto et Top Truck, un kit sanitaire des indispensables. Ce kit comprend des masques, du gel hydroalcoolique ainsi que des gants et couvre les besoins pour un mois d’activité, au minimum.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *