LA REPRISE

ZF Aftermarket France est opérationnel

Des productions maintenues

ZF Aftermarket annonce avoir organisé son activité pour « pouvoir accompagner sereinement la reprise de l’activité dès la sortie de la période de confinement », tout en appliquant bien entendu les mesures de sécurité. Pour assurer une disponibilité optimale de pièces de freinage, d’embrayage, de direction & suspension, de ponts et de boîtes de vitesses automobile et poids lourds, ZF Aftermarket a ajusté tous ses niveaux de stocks.

« Des stocks tampon, la poursuite de la production et l’organisation des plateformes logistiques, du service client, de la hotline technique, du commerce et du marketing devraient permettre une reprise dans les meilleures conditions possibles » précise le communiqué.

La plupart des usines du groupe ont maintenu leur production durant la période de confinement pour remettre les stocks à niveau, tout en garantissant la sécurité des salariés. Parallèlement, la consommation était faible. De plus pour certains types de pièces, les consignes en matière de volumes stockés sont particulières. C’est le cas pour les produits de grandes ventes, comme par exemple les pièces de freinage. Il est impératif de sécuriser un important stock tampon tout au long de l’année. « Ce stock permet de faire face à une éventuelle pénurie de matière première ou à des crises telles que celle-ci » souligne ZF Aftermarket.

Les plateformes centrales basées en Allemagne fonctionnent à nouveau normalement et la plateforme basée à Antony (IDF) est également opérationnelle. Le service client, la hotline technique, le service marketing sont tous organisés de façon à pouvoir répondre 100 % présents à toutes les demandes de distributeurs et réparateurs.

Les réseaux ZF Service Partner également prêts à intervenir

En plus de l’atelier basé à Antony, les réseaux d’experts en transmission ZF Service Partner VL, ainsi que les réseaux dédiés aux PL, Bus & Cars, ZF Service Partner V.I et ZF Service Point V.I sont pleinement opérationnels, afin d’assurer un service optimal au niveau national.  Ils sont prêts à accueillir les réparations et la maintenance des produits de transmission (boîtes de vitesses, ponts…), issues de la reprise de l’activité économique.

De nombreuses interventions sur les boîtes de vitesses ont été décalées, notamment pour les véhicules légers ou encore pour certains bus & cars, restés immobilisés durant la période de confinement. Le redémarrage de cette activité de maintenance des boîtes devrait être assez rapide, en particulier pour les poids-lourds et plus spécifiquement les autobus.

A lire aussi : ZF lance sa production de l’e.GO Mover version marchandises

Certains opérateurs de transports en commun seront amenés à mettre en service une majeure partie de leur flotte. En effet, augmenter le nombre de véhicules en circulation permettra de transporter moins de personne par véhicule dans le respect des consignes de distanciation sociale. « Ces véhicules devront évidemment être entretenus. Pour cela les réseaux ZF doivent être prêts et disposer d’un stock suffisant » ajoute le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *