A (RE)VOIR Actu

L’ACEA publie une carte des stations hydrogène nécessaires

Hyundai Xcient hydrogène

L’ACEA vient de publier une carte interactive par pays européen sur les stations de ravitaillement en hydrogène pour poids lourds nécessaires en Europe d’ici 2025 et 2030. Elle estime à 60 000 le nombre de camions qui rouleront à pile à combustible d’ici 2030, année fixée par Bruxelles pour atteindre un objectif CO2 poids lourds de -30%.

Cliquez sur la carte pour visualiser le nombre de stations hydrogène PL nécessaires

Pour France, il faudrait mettre en place 25 stations hydrogène PL d’ici 2025 et 120 stations avant 2030. L’ACEA s’est basée sur une estimation de ventes de camions hydrogène pays par pays. En Allemagne, le nombre nécessaire est bien plus important : 85 en 2025 et 300 en 2030.

Comme pour l’électrique et le gaz, l’infrastructure est indispensable pour commercialiser ces véhicules. « En raison de leur puissance et de leur demande d’énergie plus élevées, les poids lourds ne peuvent tout simplement pas utiliser l’infrastructure existante pour les voitures » rappelle l’ACEA.

« Ce problème d’infrastructure doit être résolu de toute urgence. Les décideurs politiques doivent prendre des mesures pour assurer un déploiement rapide dans le cadre de la révision de la directive sur les infrastructures pour les carburants alternatifs (AFID) » indique l’ACEA.

Un objectif à l’échelle de l’UE d’environ 300 stations de ravitaillement en hydrogène adaptées aux camions d’ici 2025, et d’au moins 1 000 au plus tard à 2030, devrait être fixé. De plus, un site de ravitaillement en hydrogène devrait être disponible tous les 200 kilomètres le long du cœur de réseau RTE-T d’ici 2030. Une station de ravitaillement en hydrogène pour camions devrait avoir une capacité journalière d’au moins six tonnes de H2 avec un minimum de deux distributeurs par station.

« Pour garantir que le nombre nécessaire de stations de ravitaillement en hydrogène sera disponible d’ici 2025 et 2030 dans toute l’UE, des objectifs contraignants devraient être fixés par État membre » conclut l’ACEA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.