Monde

L’Algérie adopte les stations de pesage poids lourd

Sur le modèle canadien, les algériens s’apprêtent à mettre en place des stations de pesage pour les poids lourds. Le ministre des transports l’a annoncé hier. Le gouvernement avait déjà annoncé en début d’année qu’il allait consacrer 50 milliards de DA (380M€) pour la maintenance du réseau routier.

« Il sera procédé dans les mois prochains, à la mise en place de stations de pesage des poids lourds avant l’accès au réseau routier, notamment l’autoroute », a déclaré le ministre en marge de l’inauguration d’un tronçon du dédoublement de la route nationale 1. « Ces mesures visent à préserver les routes, souvent dégradées par la surcharge des poids lourds”, a affirmé le ministre, déplorant la détérioration des ouvrages d’art, en raison du non respect de la hauteur limite par des camions dépassant 5.25m de hauteur”.

« Il est utile de noter que les surcharges et la moyenne d’utilisation des routes par les conducteurs ne correspondent pas aux études réalisées avant le lancement des travaux des routes » avait affirmé le secrétaire général de l’Entreprise algérienne des autoroutes (ADA), lors de son passage sur les ondes de la Radio nationale. Selon lui, les études prévoyaient le passage de charges d’un poids total équivalent à 13 tonnes sur les routes, mais la réalité a fait montrer que les surcharges, ont porté le poids des charges sur les routes à 25 tonnes, soit le double de qu’elle peuvent supporter, ce qui provoque une érosion «rapide» de nos routes à travers, notamment la pression exercée par les camions à l’arrêt pendant un certain temps dans certains endroits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *