Actu

L’annonce d’un nouveau report du Tesla Semi inquiète

Tesla Semi

Tesla retarde une nouvelle fois le lancement de son Semi Truck. Le constructeur avance la pénurie de cellules de batteries comme principale raison. Pour rappel, le véhicule aurait dû être présenté en … 2019. Le Semi doté d’une autonomie de 800 kilomètres devrait peser autant qu’un camion diesel.

Ce nouveau report arrive quelques semaines après le départ du français Jérôme Guillen, qui dirigeait depuis peu (mars 2021) la division Truck de Tesla. Les motifs de son départ n’ont pas été précisés. Serait-il parti en raison des retards accumulés de la production de la semi ?

« Pour mieux nous concentrer sur nos usines, et en raison de la disponibilité limitée des cellules de batterie et des défis de la chaîne d’approvisionnement mondiale, nous avons décalé le lancement du programme Semi truck à 2022 » a annoncé la direction dans un communiqué.

Elon Musk avait semé la confusion avant l’été avançant « trop rapidement » que le véhicule serait prêt à l’automne. Le dirigeant a démenti dernièrement l’information indiquant que « l’état de préparation de l’entreprise ne veut rien dire sans les composants du camion. » Dont acte.

Parmi les dernières informations glanées : Tesla a annoncé que son Semi aura la capacité de « transporter une charge utile au moins aussi élevée qu’elle le serait pour un camion diesel ». Beaucoup craignent en effet qu’en raison des batteries le poids total de charges des marchandises serait diminué. Elon Musk avait pourtant indiqué ces derniers mois que le Semi devrait céder moins d’une tonne aux camions diesel.

Dans un document, Tesla rappelle que « dans l’Union Européenne, les camions électriques ont l’autorisation de peser 2 tonnes de plus que les véhicules diesel, alors qu’aux États-Unis, la tolérance est de 0,9 tonne ». Le constructeur annonce enfin avoir fait d’importants progrès sur la conception des batteries « plus légères ».

A lire aussi : Une vidéo dévoile le camion Tesla sur une piste d’essai

Tesla a prévu de produire deux versions de son Semi : une version avec 480 km et une autre avec 800 km voire 950 km. Le Semi pourra récupérer 80% de sa charge en seulement une demi-heure, soit environ 660 km en seulement 30 minutes. Tout cela grâce à un réseau de mégachargeurs que Tesla commencera bientôt à construire sur les routes commerciales les plus importantes des États-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.