Camions

Le 600 000e Iveco Eurocargo produit dans l’usine emblématique de Brescia

Iveco Eurocargo

Iveco Eurocargo

Un 600 000e Eurocargo, de 4e génération, est sorti de l’usine de Brescia, dans le nord de l’Italie, un site de production emblématique de la marque qui a joué un rôle essentiel dans chaque génération de ce véhicule. Le véhicule roule au gaz naturel comprimé (GNC).

« C’est avec une grande fierté que nous célébrons la production du 600 000e Eurocargo, dont la quatrième génération jouit d’un succès continu depuis de nombreuses années. Rien d’autre que le gaz naturel comprimé (GNC) ne pouvait alimenter le 600 000e exemplaire de ce véhicule phare, ce qui réaffirme concrètement l’engagement perpétuel d’IVECO en faveur de la mobilité durable » a déclaré Marco Colonna, directeur de l’usine de Brescia. « Lancé en 1991, l’Eurocargo, imaginé par Bertone, a été conçu pour être l’un des véhicules industriels les plus innovants sur le marché, comme en témoigne son remarquable succès commercial, avec une plateforme de cabine modulaire qui permet de personnaliser ce véhicule largement sans augmenter les coûts. La riche histoire qui nous précède nous guide aujourd’hui sur la voie de l’amélioration et de l’innovation continues qui, ces prochaines années, verront nos véhicules évoluer pour devenir plus écologiques que jamais. »

Les origines de l’usine remontent à 1903, lorsque Roberto Züst a fondé Fabbrica Automobili, une entreprise qui est devenue Officine Meccaniche (OM) en 1928 et qui a été rachetée par Fiat en 1968. Fabriquant à l’origine des voitures (y compris des voitures de course), OM s’est tournée vers le secteur de l’agriculture, puis vers les véhicules industriels. En 1975, OM faisait partie des « partenaires fondateurs » de la toute nouvelle entreprise IVECO. En 1991, l’usine a été choisie comme le site où commencerait la production du nouvel Eurocargo.

L’usine est ainsi devenue la « maison » de ce modèle et a fini par jouer un rôle essentiel dans l’élaboration de la feuille de route vers des véhicules durables et de haute technologie. L’usine elle-même est engagée dans la protection de l’environnement et dans le développement durable, et ces prochains moins, environ 20 000 m2 de panneaux solaires seront installés sur le site afin de diminuer les émissions de CO2 de 1 300 tonnes par an.

L’usine produit également des versions spéciales pour les applications militaires et la lutte contre les incendies. Cette flexibilité est rendue possible par le travail d’équipe et par le système de production intégré « World Class Manufacturing », qui a été introduit en 2007 avec l’objectif d’atteindre zéro défaillance, inefficacité, gaspillage et accident. Tout cela donne à l’Eurocargo une longueur d’avance, non seulement pour sa conception, mais aussi pour ses performances.

(avec communiqué Iveco)

Iveco Eurocargo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.