Actu

Le 750 000è kit CKD vient de quitter l’usine Mercedes-Benz de Wörth

Le 750 000ème kit issu du CKD Center (Completely Knocked Down ou kit d’assemblage) de l’usine Mercedes-Benz de Wörth vient d’être chargé dans un conteneur de 40 pieds pour un long voyage à travers les océans. Le kit anniversaire, un Actros 2652 LS 6×4 blanc, est parti en Afrique du Sud. Mercedes-Benz prépare des kits de plus de 2 500 pièces à destination d’une soixantaine de pays.

A son arrivée à l’usine locale d’East London, le véhicule sera assemblé et se transformera en « vrai » camion, plus précisement en Actros 2652 LS 6×4 blanc, afin d’être livré à son client final aux environs de la mi-juillet.

Depuis plus de 50 ans désormais, le CKD Center de Wörth appose sur ce concept le label de qualité optimale de Mercedes-Benz. Depuis 1966, le centre expédie en effet des pièces et des composants de camions de grandes qualités produites sur place à de nombreuses usines de montage. Ces kits sont ensuite assemblés sur ces sites étrangers conformément aux normes de qualité de Mercedes-Benz. Ces camions Mercedes-Benz en kit, qui sont expédiés depuis le lancement du CKD Center dans 60 pays, peuvent compter plus de 2 500 pièces différentes.

Pour que les opérations, les processus et la gestion soient aussi efficaces que possible, des ensembles de quatre camions identiques sont emballés ensemble, pour rentrer – judicieusement – dans le même nombre de conteneurs. De tels ensembles de quatre sets sont composés de 48 packs de pièces et pèsent de 50 à 70 tonnes. Les emballages sont fabriquées à Wörth avec du bois et des cartonnages de récupération, afin de limiter l’impact carbone.

L’expérience des équipes de production de Wörth joue un rôle essentiel dans la sauvegarde des exigences de qualité voulus par la marque. Ces spécialistes aident régulièrement leurs collègues des usines étrangères, par exemple pour la mise en production de nouveaux produits via des programmes de formation. C’est ainsi que le CKD Center joue un rôle clé dans le « Mercedes-Benz Trucks Production Network ».

Depuis 1966, le CKD Center de Wörth a permis d’aider la marque dans la conquête de nouveaux marchés. Grâce à son haut niveau de flexibilité, le CKD Center est toujours capable de répondre rapidement aux désirs des clients de tout marché à travers la planète. Il utilise donc ce modèle de façon extrêmement flexible et fiable pour fournir des kits de pièces de camions Mercedes-Benz pour de nombreux marchés comme l’Afrique du Sud, la Russie, l’Arabie Saoudite ou la Malaisie, selon les besoins et les exigences des clients locaux. Le retour prévu sur le marché iranien se fera ainsi grâce à des kits de CKD en provenance de Wörth. L’assemblage local permet de répondre aux désirs des clients, qui varient d’un pays à l’autre. Des clients qui bénéficient ainsi de prix attractifs en raison de l’absence de taxes d’importation imposées par de nombreux pays.

La production de CKD a débuté dès 1966 à l’usine de Wörth, avec la production de près de 500 kits cette année-là. Les premiers kits ont été envoyés en Iran. En 1969, le CKD Center a dépassé pour la première fois le seuil des 11 000 kits produits. Depuis 1978 les kits de pièces en CKD sont composés directement dans le hall de chargement des conteneurs. Aujourd’hui, le CKD Center de Wörth emploie environ 500 personnes. L’actuel portfolio de produits proposé par le CKD Center de Wörth inclut les Mercedes-Benz Actros et Arocs. Les Unimog et Zetros sont aussi disponibles sous la même forme. Les infastructures digitales du CKD Center sont actuellement en train d’être converties aux technologies les plus modernes afin que les kits soient contrôlés, emballés et expédiés sans utilisation de papiers.

(Avec communiqué Daimler)

A lire aussi

Daimler Trucks acquiert le développeur de technologie autonome Torc Robotics

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.