TRM24 Le Mag

Le camion du 20ème siècle à Epoqu’Auto

Dans le cadre du centenaire de la naissance de Paul Berliet (1918-2012), la Fondation Berliet a présenté au salon Epoqu’Auto à Lyon le GLR 8 M2 de 1960. Pour cette édition anniversaire (40 ans), plus de 60 000 visiteurs, 160 clubs de marques et 500 marchands étaient attendus pendant trois jours.

La Fondation proposait un magnifique plateau intitulé Les camions de Paul Berliet : cinq camions de la marque à la locomotive : GLR 8 M2, GAK, GBC8 6 x 6, Stradair, Centaure. A ne plus présenté : celui que fut baptisé l’« increvable », le GLR 8 M2 de 1960 (photo), restauré aux armes d’Huiles Berliet. Il a été fabriqué en France et à l’étranger à plus de 100 000 exemplaires et a été élu « camion du 20ème siècle ».

Réceptionné au service des Mines le 2 mars 1960, le fourgon pompe tonne GAK est doté d’une cabine Relaxe spéciale à 9 places dérivée de la cabine « Relaxe » lancée en 1958. Sorti des ateliers de Berliet Courbevoie en 1961, il a assuré pendant plus de 35 ans de bons et loyaux services à Saint-Cyr-sur-Loire (37) et, en 1998, a gagné Lyon par ses propres moyens.

Célèbre pour ses exceptionnelles capacités de franchissement, le camion GBC8 6 x 6, héros de la Mission Berliet-Ténéré en 1959, a été livré à 32 000 exemplaires en France, dont 15 000 GBC KT à l’Armée française, et dans le monde.

« Premier véhicule complètement élaboré par le Centre d’Etudes & Recherche Berliet », le Stradair (photo), lancé en 1965, se distingue par une cabine futuriste et lumineuse, une isolation thermique soignée et surtout par sa suspension « Airlam » révolutionnaire qui, 40 ans plus tard, sera adoptée par tous les constructeurs.

Précurseur des grands routiers maxi-code du 21ème siècle, le Centaure, 1978, sur la base d’un tracteur Berliet 350, est doté d’un moteur Berliet diesel 8 cylindres en V 135 x 130 suralimenté. Il offre une esthétique innovante avec une cabine 2,400 m – née en 1969 – rehaussée ainsi qu’un espace de vie agréable, avant-gardiste pour l’époque.

Paul Berliet, à la tête d’Automobiles M. Berliet durant 25 ans, a développé l’Entreprise, l’effectif passant de 7 500 à 24 000 personnes – dont 12 000 à Vénissieux/Saint-Priest et la production de 17 à 140 véhicules par jour. Pionnier de l’industrialisation dans les pays émergents (Afrique, Chine, Cuba, Pologne…) il a simultanément créé des usines en Rhône-Alpes dans des zones souffrant du déclin des activités traditionnelles.

(avec communiqué Fondation Berliet)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *