Actu

Le chantier du Grand Paris Express peine à recruter des conducteurs routiers

Dans un article paru hier, le Parisien s’est intéressé aux recrutements de conducteurs routiers pour la construction du Grand Paris Express dont les 45 millions de tonnes générées seront évacués pour une grande partie par camions, et très peu par trains ou péniches. Mais la pénurie de routiers n’épargne pas cet immense chantier. Plusieurs milliers de conducteurs devraient être recrutés.

Le Parisien souligne que 6 000 projets de recrutement de conducteurs routiers en Ile-de-France ont été recensés par Pôle emploi rien que pour cette année. PE estime à 71,5 % les « difficultés à recruter »« Un taux bien plus élevé que la part moyenne de projets difficiles, tous secteurs confondus, évaluée à 47,3 % » indique le journal.

Le Parisien a rencontré des conducteurs patrons qui n’ont pas hésité à monter du sud de la France pour travailler. C’est le cas d’une entreprise de l’Hérault qui est chargée de sortir les déblais de plusieurs chantiers de la future ligne 16 du Grand Paris Express. Idem pour cette société de transport de la région parisienne qui fait travailler 60 de ses camions.

Lorsque les transporteurs n’arrivent pas à recruter, ils passent des partenariats avec Pôle emploi et des organismes de formation. « Dans le Val-de-Marne, les services de Pôle emploi ont formé 107 nouveaux conducteurs depuis le début de l’année » précise le Parisien dans son article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.