Monde

Le chinois Sinotruck débarque en Tunisie

Selon l’agence de presse TAP, Sinotruck envisage de s’implanter en Tunisie en investissant une dizaine de millions d’euros dans une usine de production de poids lourds. Une nouvelle étape du constructeur chinois dans sa conquête du continent africain.

Dernièrement, le directeur général pour la région Europe-Moyen-Orient de China National Heavy Duty Truck Group et Slim Fériani, ministre tunisien de l’Industrie et des Petites et Moyennes entreprises se sont rencontrés pour signer l’accord de partenariat.

L’usine qui emploiera un millier de tunisiens devrait produire 1 000 camions par an. La concurrence entre chinois en Afrique a débuté puisque Foton est déjà installé en Tunisie depuis 2011 avec sa propre usine de montage.

Sinotruck poursuit son développement en Afrique. Le constructeur est présent depuis un an au Nigeria d’où il produit des camions destinés au reste de l’Afrique de l’ouest et s’apprête à investir prochainement au Sénégal. Il n’est pas le seul chinois à conquérir le continent africain. Foton a signé cette année un accord de distribution au Rwanda.

Mais les partenariats avec des marques chinoises ne se passent pas toujours bien. A plusieurs reprises, des pays africains ont du renoncer à collaborer avec certaines sociétés chinoises, faute de qualité des véhicules. Ainsi, au Maroc, Tractafic a du se séparer de la société JAC dans la production de camions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.