Non classé

Le coût du soutien aux énergies renouvelables va augmenter, rien pour le transport routier

Le transport routier de marchandises de nouveau délaissé voire même ignoré. Dans sa délibération publiée hier, la CRE, la Commission de régulation de l’énergie, a évalué à 7,78 milliards d’euros pour 2019, en hausse de 4% par rapport à la prévision pour 2018, le montant des charges qui permettent notamment de financer le soutien public aux énergies renouvelables. Mais, une nouvelle fois, rien pour le transport routier de marchandises et la logistique.

La CRE note que ce montant de 7,78 milliards d’euros représente une hausse de 12% du montant constaté au titre de l’année 2017. 68% du total correspond au soutien aux énergies renouvelables, dont 33% pour le solaire photovoltaïque et 17% pour l’éolien, 20% correspond à la péréquation tarifaire dans les zones non interconnectées (outre-mer, etc.), 9% au soutien à la cogénération (production de chaleur et d’électricité), 2% au soutien à l’injection de biométhane dans les réseaux de gaz, 1% à l’effacement et 0,5% pour les dispositifs sociaux.

C’est au Parlement, dans le cadre de la loi de Finances, de déterminer à quelle hauteur ce montant sera effectivement financé via une taxe appliquée sur la facture d’électricité des consommateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.