Actu

Le fondateur de Nikola reconnu coupable de fraude

Le procès de Trevor Milton, le fondateur de Nikola, s’est achevé hier. Il a été reconnu coupable d’un chef d’accusation de fraude. Le jury a estimé que l’ancien PDG a menti aux investisseurs au sujet de ses commandes et de la technologie de ses camions électriques. Milton risque jusqu’à 25 ans de prison.

Trevor Milton a été reconnu coupable d’un chef d’accusation de fraude en valeurs mobilières et de deux chefs d’accusation de fraude électronique, mais il a été acquitté d’un autre chef d’accusation de fraude en valeurs mobilières, après que le jury ait délibéré pendant environ cinq heures devant un tribunal fédéral.

Un rapport de Hindenburg Research réfute les affirmations du fondateur concernant sa propre entreprise. Milton a quitté Nikola en 2020. La vidéo montrait le soi-disant camion descendant une colline. Sauf qu’il n’y avait ni moteur ni système de contrôle. En effet, à sa grande surprise, le camion présenté était un Ford F-150 avec l’autographe de Nikola. “Nous continuerons à nous battre”, a déclaré son avocat Mark Mukathy aux journalistes à l’extérieur du tribunal, indiquant qu’il envisageait de faire appel.

Iveco et Nikola se sont associés depuis et viennent d’annoncer le lancement commercial du véhicule électrique à batteries Nikola Tre BEV.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.