Actu Coronavirus

Le fret ferroviaire tire son épingle du jeu en Ile-de-France

Les denrées périssables d’abord

La SNCF annonce maintenir 70% de son activité de transport de marchandises en Ile-de-France. 120 trains fret arrivent encore aujourd’hui sur la région. Un tiers transporte des fruits et légumes.

« L’Ile-de-France est le principal foyer de consommation en France. C’est aussi le point névralgique par lequel transite le fret pour tout le pays », a déclaré Jean-Christophe Gardes, responsable commercial fret chez SNCF Réseau en Ile-de-France, au quotidien Le Parisien.

La SNCF a misé très tôt sur l’acheminement des marchandises « vitales » qui représentent 60% de l’ensemble transporté comme les denrées alimentaires mais aussi les biens de transformation comme le maïs et le Chlore (fabrication de gel hydroalcoolique. »

Des créneaux libérés

Les trains de marchandises profitent du faible trafic des trains de voyageurs, du coup « ils bénéficient de plus de créneaux pour circuler. » La plupart du fret arrive à Valenton, dans le Val-de-Marne, le reste sur les sites de Bonneuil (Val-de-Marne) et de Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis).

Enfin, SNCF Réseau se félicite d’avoir pu faire circuler trois trains sur cinq pour le BTP dont les chantiers du Grand Paris Express, malgré la poursuite du confinement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.