Actu

Le gouvernement autorise (enfin) le B100 exclusif en crit’Air 1

La mesure était attendue par le transport routier qui subit les réglementations particulièrement des ZFE (Zone à Faible Emission). L’arrêté ministériel autorisant le biocarburant B100 en crit’Air 1 pour les poids lourds a été publié au Journal officiel le 16 avril dernier. Le président Macron l’avait promis lors du 76ème congrès de la FNSEA.

Comme nous l’avions déjà précisé : le Crit’Air 1 est attribué aux véhicules qui roulent en permanence au B100 [code B1 à la rubrique Energie sur les Certificats d’immatriculation NDLR].

Le texte tant attendu a été transcrit avant le second tour des élections présidentielles. Il a pris la forme d’un Arrêté ministériel le 11 avril 2022 rendu public via le Journal Officiel de la République Française le 16 avril 2022. Le texte est très court, et très bureaucratique dans sa rédaction, puisqu’il ne fait qu’ajouter des éléments au texte initial daté du 21 juin 2016. L’essentiel est qu’il reconnaît aux véhicules Euro VI ayant la mention B1 à la rubrique Energie le bénéfice de la vignette Crit’Air 1. Sa rédaction laisse même l’opportunité de bénéficier de ce classement pour tous les véhicules mis en circulation après le 1er janvier 2014 qui seraient reconditionnés pour fonctionner au B100 exclusif (le fameux code B1 à la rubrique énergie).

Cette nouvelle réjouira assurément les représentants de MAN, Renault Trucks et Volvo Trucks qui ont misé sur cette homologation de tout ou partie de leurs gammes de motorisations.

Texte à lire ici : https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000045590793

L’annonce de cette publication est une bonne nouvelle pour les nombreuses entreprises de transport qui travaillent dans les centre-villes. En effet, dans certaines ZFE existantes, seuls les véhicules Crit’Air 1 pourront circuler à très court terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.