Actu

Le gouvernement donne le feu vert à l’Alsace pour une écotaxe PL

Le gouvernement a adopté aujourd’hui une ordonnance qui autorise l’Alsace à taxer le transport routier afin de le «rééquilibrer» avec l’Allemagne, comme le souhaite cette région qui veut lutter contre l’afflux de poids lourds notamment sur l’A35.

« L’ordonnance concerne une taxe pour les transports routiers au sein de la collectivité européenne d’Alsace afin de rééquilibrer les trafics routiers frontaliers entre l’Alsace et l’Allemagne », a expliqué le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal à l’issue du Conseil des ministres. « Ce texte donne latitude à la collectivité européenne d’Alsace pour fixer une taxe sur certains véhicules à un taux qu’elle déterminera », a-t-il ajouté, soulignant que « cette ordonnance illustre aussi le principe de différenciation qui est au cœur de notre action, de notre approche pour les territoires ».

Les députés avaient donné leur aval à la mise en place éventuelle d’une «contribution» poids lourds dans les régions qui le souhaitent, une sorte de «retour de l’écotaxe» abandonnée en 2014.

One Response

  1. Pour repousser outre Rhin, les transporteurs étrangers qui circulent en Alsace pour éviter la LKW Maut, la CeA souhaitait mettre en place cette écotaxe, mais pour ne pas pénaliser les transporteurs locaux ou français, elle prévoit d’autoriser ces transporteurs de déduire ces péages de la cotisation foncière des entreprises!
    Aussi louable soit cette déductibilité, il est fort probable qu’elle soit perçue comme une discrimination par Bruxelles qui retoquerait cette mesure!
    Voir si dans ce cas, la CeA maintiendrait cette taxe , dont elle a besoin pour entretenir son réseau routier, au taux unique pour les Alsaciens et étrangers !
    A suivre!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.