Actu

Le KEM Daimler dédié à l’électrique fête ses 25 ans

Depuis 25 ans, le Competence Center for Emission-Free Mobility (KEM) est l’usine pilote pour les véhicules à propulsion alternative du groupe Daimler. En tant que partenaire de développement au sein de l’entreprise, le KEM assemble des prototypes, produits des petites séries et des préséries.

Le KEM se concentre principalement sur l’introduction et l’intégration de systèmes électriques dans la production en série. La conception de lignes de production avec des technologies de pointe est aussi l’une des compétences clés du KEM. Plus de 50 ingénieurs et autres spécialistes de la technique et de la mécatronique combinent leur vaste savoir-faire pour définir de nouveaux processus de fabrication pour les composants destinés aux véhicules à faible ou zéro émission comme les batteries et leur environnement technique.

Le Competence Center a été créé en 1994 pour les véhicules industriels zéro émission, tout d’abord comme atelier expérimental pour de nouveaux systèmes de propulsion. L’un des premiers projets fut la production en 1996 d’un modèle T1 – l’ancêtre du Sprinter – à propulsion électrique. Au cours des précédentes décades, son objectif de développement comme sa production ont été divers et variés, toujours sur la base d’idées récentes. Ainsi, au début des années 2 000, l’effort a porté sur les systèmes de propulsion au gaz, puis de plus en plus vers les chaînes cinématiques électriques et les batteries au cours des années récentes. Plus récemment encore, le KEM a finalisé la production de la flotte des eActros destinés aux tests clients menés en ce moment même, en complément des efforts réalisés par les sites de Wörth et de Stuttgart.

Dr. Frank Reintjes, Head of Global Powertrain, E-Mobility and Production Planning de Daimler Truck AG a déclaré : “Chez Daimler Trucks & Buses, nous poursuivons une stratégie commerciale durable dans le but d’atteindre un transport routier neutre en CO2. Cela ne sera possible qu’en utilisant des véhicules industriels électriques utilisant des batteries ou une pile à combustible. Nous développons en permanence ces deux technologies dans le but d’une production en série : nous allons lancer des camions électriques sur le marché dès 2021, la pile à combustible étant attendue à l’horizon de la fin de la décennie.”

A lire aussi : Mercedes et Bosch construisent un centre d’essais high-tech au Brésil

Le Competence Center for Emission-Free Mobility a déjà participé au démarrage de la production en série du bus urbain Mercedes-Benz eCitaro 100 % électrique, assemblé en série dans l’usine de Mannheim depuis fin 2018. Le KEM prépare ainsi les modules nécessaires aux batteries de ce produit. Ceux-ci sont montés sur le toit de l’eCitaro ainsi que dans le compartiment moteur sur la ligne d’assemblage. En raison de cette expertise, la production en série de batteries destinées à l’eActros sera réalisée par le KEM dès 2021.

Conformément au programme décidé en accord avec le conseil de surveillance du groupe en février 2019, un investissement d’un montant à deux chiffres en millions de dollars pour le site Mercedes-Benz de Mannheim a été annoncé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *