Actu

Le Luxembourg officialise la lettre de voiture électronique

Suite à l’adoption fin 2017 d’une loi portant approbation du protocole e-CMR de l’UNECE et la participation du Luxembourg à un projet Benelux dès cette année, la lettre de voiture électronique est désormais reconnue au Luxembourg.

Camille Gira, la secrétaire d’État au Développement durable et aux Infrastructures, a signé vendredi dernier la toute première lettre de voiture électronique d’un camion appartenant au transporteur Arthur Welter qui achemine des marchandises pour le compte de Cargolux entre les aéroports de Luxembourg et de Schiphol.

Le secrétaire d’État Camille Gira a souligné qu'”avec le passage à la lettre de voiture numérique, les entreprises de transport et leurs clients peuvent réduire significativement les coûts administratifs et environnementaux liés aux 400 millions de e-CMR circulant dans l’UE. Avec le passage à la lettre de voiture électronique 166.000 arbres, 15.000 palettes de papier CMR et 600 camions de papier CMR pourraient être économisés. En plus, avec une économie de 4,5 euros par lettre de voiture émise, cela pourrait représenter 1,8 milliard d’euros pour l’Europe en gain d’efficacité grâce au digital”.

Patrick Silverio de LuxairCargo explique: “En 2017, le Cargo Centre de l’Aéroport opéré par LuxairCargo a enregistré environ 200 000 lettres de voitures. Comme la gestion administrative, le suivi des signatures et l’archivage de ces documents prennent beaucoup de ressources et du temps, l’introduction du e-CMR sera définitivement une source de gain d’efficacité.”

René Gloden de l’entreprise de transport routier Arthur Welter a déclaré qu’ “en pratique, un ordre de transport, reçu en format digital de notre client, est transmis au conducteur en temps réel sur son ordinateur de bord ou son smartphone. Lors de l’enlèvement des marchandises, le conducteur et l’expéditeur signent de manière sécurisée sur le smartphone. La solution numérique e-cmr de Dashdoc qu’on met en place permet la centralisation des informations avec un accès en ligne pour l’expéditeur, le transporteur et le destinataire”.

Ronny Claes de Cargolux Airlines salut cette digitalisation : “le suivi et l’intégration numérique en temps réel des transports routiers dans notre système informatique permettra à nos clients une meilleure transparence et visibilité. Un avantage compétitif à ne pas négliger”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.