Camions

Le MAN électrique longue distance sera commercialisé dans deux ans

C’est sur l’ancien aéroport de Berlin Tempelhof, en présence du ministre Fédéral Allemand chargé du numérique et des transports, Volker Wissing, que MAN a fait rouler son prototype de camion électrique. Le constructeur a confirmé que la production sera lancée en 2024.

« L’une des caractéristiques techniques de ce véhicule industriel électrique novateur est sa capacité de charge future en mégawatts. ABB E-mobility, l’un des leaders mondiaux dans le domaine, souhaite proposer une technologie de charge en mégawatts mature sur le marché d’ici trois ans » indique MAN qui précise que son autonomie se situera entre 600 et 800 kilomètres. La charge en mégawatts nécessitera une nouvelle technologie d’alimentation de plus de 1 000 volts.

Une norme uniforme et obligatoire est également cruciale pour l’introduction de la technologie de charge en mégawatt. L’Allemagne pourrait servir de référence dans ce domaine : plus de 20 acteurs de l’industrie et de la science, dont MAN et ABB, travaillent sur le projet de charge haute puissance (appelé “HoLa” en allemand), financé par le gouvernement allemand, qui est le premier projet de charge mégawatt au monde. Deux bornes de charge à haut rendement équipées de systèmes de charge mégawatt (MCS) sont en cours de construction à quatre emplacements le long de l’autoroute fédérale A2. Le projet doit servir de base à une extension à l’échelle nationale.

Volker Wissing, ministre Fédéral Allemand chargé du numérique et des transports

« Le projet que nous soutenons sur la charge à haut rendement des camions électriques sur l’autoroute fédérale A2 fournit des enseignements précieux. Il est désormais essentiel de mettre rapidement davantage de camions électriques sur la route. Le partenariat entre MAN et ABB montre que nous sommes sur la bonne voie », a déclaré le Ministre Fédéral Allemand chargé du numérique et des transports, Volker Wissing.

Au cours de l’essai du ministre à bord du camion électrique MAN, Alexander Vlaskamp, PDG de MAN Truck & Bus, a souligné que « l’accélération du déploiement des infrastructures de charge est le seul moyen de faire évoluer les transports et d’atteindre les objectifs climatiques.” Il a également insisté sur les raisons pour lesquelles MAN mise sur les motorisations électriques à batterie pour les futures flottes de véhicules industriels décarbonés : de faibles coûts d’exploitation et une meilleure empreinte carbone globale. “En tant que membre du groupe Traton, nous participons déjà à une joint-venture avec des acteurs de l’industrie afin de développer et d’exploiter un réseau de charge public performant, avec un objectif d’au moins 1 700 points de charge à l’électricité verte dans toute l’Europe », a ajouté Alexander Vlaskamp.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.