Actu Coronavirus

Le maritime victime aussi du coronavirus

Les ports moins fréquentés

Le coronavirus affecte tous les modes de transport, y compris le maritime. Le géant danois Maersk prévient que 2020 serait incertain à cause du virus. Le groupe gère un conteneur sur cinq expédié par mer.

Maersk qui a publié des résultats plus que satisfaisants en 2019 n’est guère optimiste pour cette année. Le groupe qui a entrepris une restructuration visant à se recentrer sur le transport et la logistique craint des répercussions sur ses navires mais aussi sur terre. En clair, le coronavirus n’arrive pas au bon moment pour Maersk.

« Il est encore tôt pour mesurer l’impact global », a déclaré Maersk. « Cependant, les escales hebdomadaires des porte-conteneurs dans les principaux ports chinois ont considérablement diminué par rapport à l’année dernière au cours des dernières semaines de janvier et des premières semaines de février. Les taux de fret devraient diminuer en raison de la baisse de la demande de transport de marchandises en conteneurs. »

Une économie paralysée

Le gouvernement chinois a annoncé de nouvelles mesures de relance pour soutenir l’économie. Les usines restent fermées plus longtemps que d’habitude après les vacances du nouvel an lunaire, et certains grands centres industriels sont en quarantaine.

La banque centrale a abaissé son taux directeur et ajouté des mesures pour maintenir l’économie à flot, un mouvement qui a soutenu les marchés boursiers chinois. Dans un rapport trimestriel, la banque centrale a déclaré qu’elle s’attendait à un impact économique limité de l’épidémie, mais avait proposé d’étendre le crédit et de fournir des conditions favorables aux entreprises chargées de lutter contre le virus.

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.