Monde

Le Maroc lance son permis inviolable

Une petite révolution au Maroc depuis 2015. Le pays qui avait lancé son permis à points sur le modèle européen le fait évoluer pour qu’il devienne infalsifiable. Parallèlement, les autorités peaufinent leur projet de cartes d’immatriculation électronique d’ici juin. Des mesures qui bousculent les professionnels de la route dans un pays où les réglementations routières et de transport sont une véritable cacophonie.

Mais à regarder de plus près, le permis à points made in Maroc diffère de celui européen. Le permis de conduire à points a un solde de vingt points pendant une période de deux ans. Après cette période, le nombre de points augmente automatiquement à trente points.

Le ministère des transports a décidé le lancement d’une nouvelle application sur smartphones qui permettra aux conducteurs marocains de suivre et de contrôler les points sur leur permis de conduire et les infractions commises ainsi que le montant des amendes.

Par ailleurs, dans le cadre de la numérisation des documents officiels, le Maroc procédera à un renouvellement des permis de conduire et de cartes grises électroniques. Une nouvelle génération ultra-sécurisée et infalsifiable devrait être mise en circulation à compter de 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.