Camions

Le Nikola Tre version US dévoilé

Nikola Tre
Les versions US des Nikola Tre électrique à batterie (BEV) et Nikola Tre à pile à combustibile (FCEV).

A l’occasion des Beyond Iveco Group Days la semaine dernière à Turin (Italie), Michael Lohscheller, président de Nikola Motors, et Gerrit Marx, Chief Executive Officel de Iveco Group, ont évoqué leur association initiée en 2019. La version européenne du Nikola Tre sera dévoilée à l’IAA Transportation en septembre alors que la version US a été présentée lors de ces journées. Premières livraisons mi-2023.  

Michael Lohscheller a évoqué un objectif de livraisons entre 300 et 500 camions pour 2022. La firme ayant eu la bonne nouvelle de voir le Nikola Tre éligible aux primes à l’achat des Etats de New-York (185 000$ par véhicule) et de Californie (150 000$). La production commencera par le Nikola Tre Cab-forward directement dérivé de l’Iveco S-Way européen. Le Nikola Due à profil Conventionnal n’étant désormais pas prévu avant 2024. Les modèles prototypes et de validation 6×2 ayant été réalisés par les équipes Iveco Magirus d’Ulm (Allemagne Fédérale) et exposés aux Iveco Group Days.

Pour le Nikola Tre européen à silhouette 4×2 dans sa version de série, il faudra, selon Gerrit Marx d’Iveco Group, patienter jusqu’à l’IAA Transportation 2022. Une date qui correspond à la phase de test clientèle sur le site de Fos-sur-Mer des premiers Nikola Tre Fuel Cell. Pour cette expérimentation en conditions réelles d’exploitation, le groupe Air Liquide va mettre en service une première station capable de livrer 1 tonne de dihydrogène (H2) sous 700 bar de pression dans les Bouches-du-Rhône. Une information révélée lors de Iveco Group Days par Cécilia Renzi-Fouvri, Vice-Présidente Energie Sud-Ouest Europe du groupe Air Liquide. Il y aura pour cette phase de test en clientèle 6 Nikola Tre FCEV en circulation.

Pour le Nikola Tre tracteur 4×2 à batteries, les livraisons devraient commencer à l’été 2023 avant de voir le Nikola Tre Fuel Cell entrer en scène en toute fin d’année 2023. Iveco a travaillé étroitement avec Nikola Motors pour reconfigurer le S-Way, notamment au niveau de la chaîne de traction. Ainsi le Nikola Tre dispose-t-il d’un pont arrière spécifique appelé eAxle bi-moteurs intégré à l’essieu (comme c’est le cas sur le Mercedes-Benz eActros ou les ponts de Allison Transmissions). Ce composant est réalisé et monté à Turin chez FPT Powertrain (filiale de Iveco Group).

Iveco
Gerrit Marx, Chief Executive Officel de Iveco Group

Pour faire face à un prix de vente 3 à 4 fois plus élevé qu’un Iveco S-Way (selon Gerrit Marx), Iveco travaille avec sa captive financière Iveco Capital à élaborer des contrats de location longue durée tout compris. Gerrit Marx précise que le Nikola Tre européen sera vendu par Nikola mais que les livraisons se feront physiquement via le réseau Iveco qui en assurera la maintenance et l’après-vente.

C’est également dans l’usine Iveco Magirus d’Ulm qu’ils seront produits. Le potentiel y est de 2 000 camions à l’année pouvant être éventuellement porté à 10 000 unités. Pour les Nikola Tre 6×2 américains, l’usine de Coolidge (Arizona) pourrait avoir la capacité d’en assembler 20 000 unités en 2023. Michael Lohscheller évoquant la possibilité de pousser la production jusqu’à 45 000 unités ultérieurement.

Si la production du Nikola Tre à silhouette 6×2 a commencé en mars 2022 à l’usine de Coolidge (Arizona, USA) la start-up demeure toutefois sur la corde raide. L’assemblée générale du 18 juillet 2022 devrait décider d’une éventuelle augmentation de capital pour 200 millions $ (USD). Une résolution soutenue publiquement par Mark Russell, Chief Executive Officer de Nikola Motors. Ceci permet de comprendre d’une autre manière la phrase de Michael Lohscheller « the faster, the better » (plus vite sera le mieux) prononcée lors des Beyond Iveco Group Days. On relève que parmi les partenaires de Nikola Motors figure le puissant conglomérat Coréen Hanwha Corporation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.