A (RE)VOIR Actu

Le rétrofit ou comment électrifier votre utilitaire !

De gauche à droite, Olivier Marchegay et Arnaud Pigounides (Rev Mobilities), Vincent Loizeil (DG MAPA)

Selon les résultats du 1er sondage exclusif national réalisé par la MAPA (mutuelle d’assurance dédiée aux professionnels des métiers de bouche) auprès de ses sociétaires, un artisan sondé sur deux se déclare intéressé par le rétrofit. Cette méthode qui consiste à remplacement du moteur thermique par un moteur électrique permettra, entre autres, aux artisans utilisateurs de véhicules utilitaires de continuer à exercer leur métier dans les zones à faibles émissions (ZFE) qui s’étendent sur le territoire. La mise en place d’ici au 1er janvier 2025 de 45 Zones à faibles émissions (ZFE) dans les villes de plus de 150 000 habitats, en France va compliquer sérieusement l’usage des véhicules utilitaires en milieu urbain.

Les véhicules thermiques (diesel et essence) qui représentent encore 98 % du parc automobile seront les premiers concernés. Les artisans-commerçants de l’alimentation sont connus pour entretenir leurs véhicules, les faire durer et ne pas beaucoup rouler. « Leurs véhicules utilitaires qui constituent leur outil de travail, ne pourront plus en effet circuler dans les ZFE alors qu’ils sont souvent spécialement équipés et en parfait état de marche. 35% d’entre eux possèdent des véhicules catalogués les plus polluants et déjà interdits de circuler dans les ZFE car catégoriser Crit’Air 4 et 5 ou qui vont l’être à partir de juillet 2022 pour les Crit’Air 3. » explique Vincent Loizeil, directeur général de la MAPA. De plus, le dirigeant rappelle que selon une récente étude de l’ADEME, le rétrofit électrique réduit de 61% à 87% les émissions de Gaz à effet de serre par rapport aux véhicules diesel, contribuant à diminuer drastiquement la pollution atmosphérique urbaine

Cette enquête permet de repérer les véhicules qui pourraient être transformer dans le cadre d’un rétrofit. Sur près de 36 700 contrats d’assurance automobile analysés par la MAPA, plus de 18 000 véhicules répondent aux critères réglementaires et industriels du rétrofit électrique. REV Mobilities  (Retrofuture Electric Vehicles), entreprise qui conçoit et déploie des solutions de conversion électrique modulaires, économiques et sécurisées a réalisé le premier sondage national auprès des sociétaires de la MAPA, à la fois pour évaluer leur intérêt envers la solution rétrofit et choisir les véhicules qu’il est nécessaire de développer et d’homologuer en priorité pour répondre à leurs besoins.

Arnaud Pigounides, président de Rev Mobilities

« L’enquête réalisée sur un échantillon de sociétaires déjà concernés par la ZFE en vigueur dans le secteur du Grand Paris à l’intérieur de l’A86, a révélé que seulement 3% d’entre eux connaissent la solution de rétrofit des véhicules. Ils sont néanmoins 46% à être intéressés par le rétrofit après en avoir pris connaissance. Les sociétaires aux véhicules déjà interdits semblent bien sûr plus intéressés que les autres par la solution rétrofit. Cette tendance présage d’un basculement plus massif à l’adoption du rétrofit à l’approche des interdictions effectives. » assure Arnaud Pigounides, président de Rev Mobilities. La bonne nouvelle est que si 46% des sociétaires de la MAPA se déclarent intéressés par le rétrofit, 22% souhaitent être recontactés directement par la MAPA avec une offre concrète. Aussi, la MAPA et REV Mobilities vont créer une offre spéciale artisans avec l’objectif de proposer 500 véhicules utilitaires dans les 24 prochains mois.

Le rétrofit consiste à transformer tout type de véhicule à moteur thermique, essence ou diesel, en version électrique (voitures, bus, motos, camions, voire bateaux…). Il s’agit de remplacer le moteur thermique des véhicules par un moteur électrique et un pack de batteries pour l’alimenter en électricité. Retiré avec toutes pièces qui lui sont liées, le moteur diesel ou essence peut être ensuite recyclé.

Lien vers l’étude complète : 

https://drive.google.com/file/d/131D90THnwps4I8CQk0H8eIuoenTcY5ul/view?usp=sharing

Jean-Yves Kerbrat
Les derniers articles par Jean-Yves Kerbrat (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.